Fifagate : Le procureur général suisse Michael Lauber démissionne

Loris Belin
·1 min de lecture

Un nouveau personnage important du Fifagate mord la poussière. Ce vendredi, le procureur général suisse Michael Lauber a présenté sa démission et offre un nouveau rebondissement à un scandale qui n'en manquait pourtant déjà pas. Lauber avait été épinglé par la justice suisse pour des entrevues avec le président de la FIFA Gianni Infantino et soupçonné de collusion. Il rejette toutefois à nouveau les accusations de mensonge quant à ses relations avec le patron de l'instance du football international.

Suite à cette enquête, l'autorité de surveillance du ministère public suisse (AS-MPC) avait qualifié les agissements de Lauber de "violations graves et répétées du devoir de fonction", la loi obligeant ainsi à produire un procès-verbal lors de telles rencontres. "A plusieurs reprises, M. Lauber n’a pas dit la vérité, a agi de manière déloyale, a violé le Code de conduite du MPC et a entravé l’enquête de l’AS-MPC", avait alors indiqué l’Autorité de surveillance. "En outre, le procureur général ne voit pas en quoi ses agissements sont problématiques et fait preuve d’une mauvaise compréhension de sa profession."

Lauber empêtré dans le Fifagate et piégé par les Football Leaks

Coupable pour son comportement jugé déloyal et pour avoir...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi