Le fils de Coco Michel arrêté pour soupçon de fraude de près de 3 millions d'euros

Aurélien Michel a été arrêté par la police new-yorkaise. (Vincent Carchietta/Presse Sports)

Aurélien Michel, le fils de l'ancien Guingampais Claude Michel, a été arrêté à New York pour un soupçon de fraude aux cryptomonnaies évaluée à près de 3 millions d'euros.

Aurélien Michel, fils de l'ancien Guingampais Claude dit « Coco » Michel (438 matches entre 1993 et 2005), a arrêté par des agents de la Homeland Security à l'aéroport JFK de New York, annonce le Télégramme. Le Breton de 24 ans est accusé de fraude aux cryptomonnaies, estimée à près de trois millions d'euros.

Il lui est reproché d'avoir eu recours à un « rug pull », ou un « tirage de tapis ». En fait, il aurait établi un stratagème « pour frauder les détenteurs individuels de cryptomonnaie, afin d'obtenir de leur part de l'argent ou des biens au moyen d'un ou de plusieurs prétextes, représentations et promesses matériellement faux et frauduleux », selon le document officiel de la justice.

Aurélien Michel n'aurait plus donné de nouvelles aux acheteurs de sa collection de NFT (jetons non fongibles) après avoir récupéré leur argent. Le Breton a reconnu avoir détourné des fonds, en rejetant la faute à la communauté d'acheteurs de NFT. « Nous n'avons jamais eu l'intention de tirer le tapis, mais la communauté est devenue beaucoup trop toxique. » Formé à Guingamp et Lannion, Aurélien Michel avait abandonné sa carrière de footballeur en 2017 pour se lancer dans le commerce.