Fin de carrière pour Jo-Wilfried Tsonga, battu au premier tour de Roland-Garros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Fin de carrière pour Jo-Wilfried Tsonga, battu au premier tour de Roland-Garros
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Battu par Casper Ruud en quatre manches (6-7, 7-6, 6-2, 7-6), Jo-Wilfried Tsonga a disputé mardi le dernier match de sa carrière en simple.

Le tennis français vient de dire au revoir à l'une de ses plus grandes têtes d'affiche. Après 18 ans de bons et loyaux services, Jo-Wilfried Tsonga (37 ans) a dit au revoir au tennis professionnel, après sa défaite en quatre sets face à Casper Ruud, tête de série n°8, au premier tour de Roland-Garros, mardi (6-7 [6], 7-6 [4], 6-2, 7-6 [0]). Admirable de volonté pendant près de 4 heures, le Français aura malheureusement été trahi par son physique en fin de rencontre.

lire aussi

Le film du match

Tsonga y a cru

Jusqu'au bout, Jo-Wilfried Tsonga aura fait vibrer le public français. Loin de se laisser déborder par l'émotion, et dans un début de match où son adversaire était encore en rodage, le Manceau a pris sa chance, s'appuyant sur son service et son gros coup droit, comme au bon vieux temps, pour prendre les devants. Pas même une erreur de jugement de sa part à 6-4 dans le tie-break ne l'a empêchée de s'emparer du premier acte, après plus d'une heure de bataille (7-6).

Pendant deux heures, le Tricolore a tenu la dragée haute au Norvégien, récent vainqueur à Genève, menant jusqu'à 3 points à 2 dans le tie-break du deuxième set. Mais, fort de son bagage acquis sur le circuit ces derniers mois, Casper Ruud a laissé passer l'orage avant de reprendre le contrôle des événements. De 7-6, 6-6, il s'est octroyé le tie-break du deuxième set avant d'accélérer dans le troisième, porté par sa qualité de service et sa vivacité côté coup droit, et de virer en tête (6-7, 7-6, 6-2).

Trahi par son physique

Condamné à prendre tous les risques possibles pour inverser la tendance, Tsonga a recommencé à verrouiller au service (78 % de premières balles servies dans le quatrième set) malgré un déchet conséquent dans le jeu (61 fautes directes au total), jusqu'à trouver l'ouverture et se donner le droit de servir pour égaliser à deux manches partout, à 6-5. Oui mais voilà, sur un coup droit gagnant qui lui a offert le break, le Français a ressenti une douleur dans l'épaule droite qui l'empêchera de défendre ses chances à 100 % lors du troisième tie-break de cette partie.

Les larmes aux yeux, le finaliste de l'Open d'Australie 2008 et vainqueur de deux Masters 1000 a pris le temps de savourer un dernier instant avant de servir à 6-0 dans le jeu décisif. Un ultime coup droit gagnant de Casper Ruud a finalement sonné le glas d'une carrière longue de presque deux décennies, au cours de laquelle Jo-Wilfried Tsonga aura gagné le respect de tous les amateurs de tennis, mais aussi de ses paires. Novak Djokovic, Andy Murray, Roger Federer et Rafael Nadal ne manqueront pas de le rappeler dans une vidéo diffusée après la rencontre.

Une fois la terre battue parisienne embrassée, et les mots de Casper Ruud consommés, un dernier hommage lui a été rendu sur le court Philippe-Chatrier, où Richard Gasquet, Gilles Simon et Gaël Monfils, pour ne citer qu'eux, étaient présents. Après un mardi riche en émotions, « Jo » aura une dernière opportunité de fouler la terre parisienne, en double avec Richard Gasquet.

lire aussi

La carrière de Jo-Wilfried Tsonga en chiffres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles