Est-ce la fin définitive de l'épopée islandaise ?

·1 min de lecture

Novembre 2017. L'Islande et ses 370 000 habitants perdus sur un caillou au milieu de l'Atlantique-Nord célèbrent la qualification de leur sélection à la Coupe du monde en Russie. Un peuple clappe à l'unisson de ses onze joueurs pour fêter l'exploit. Un an et demi après avoir étonné l'Europe et éliminé l'Angleterre lors de l'Euro, l'état nordique devient le plus petit pays à accéder à la grand-messe mondiale. L'équipe est alors la coqueluche de ceux qui aiment les contes de fée. À leur crédit, l'épopée islandaise contient tous les ingrédients qui font ce qu'on appelle une " belle histoire ". Il y est question pêle-mêle de football vrai, de Vikings au grand cœur, de supporters exemplaires et d'un sélectionneur dentiste.



L'adage veut que les choses aillent vite dans le football. Quatre ans plus tard, c'est donc une sélection en déperdition qui s'apprête à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles