Fin de parcours pour Jérémy Chardy à l'Open d'Australie

Jérémy Chardy n'a pas à rougir de son parcours à l'Open d'Australie. (N. Luttiau/L'Équipe)

Le Français Jérémy Chardy s'est incliné au deuxième tour de l'Open d'Australie face à Daniel Evans (6-4, 6-4, 6-1) et va pouvoir se consacrer désormais à son rôle de coach de Ugo Humbert.

L'obstacle Daniel Evans (30e mondial) était trop élevé pour Jérémy Chardy, qui disputait son deuxième match seulement depuis l'US Open 2021, il y a 18 mois. Battu en trois manches (6-4, 6-4, 6-1), le Palois, qui n'avait plus de points ATP mais bénéficie d'un classement protégé à la 88e place, n'a pas démérité pendant deux sets, avant de caler physiquement.

« Quand je suis entré sur le court, je n'étais déjà pas au top physiquement, après le 1e tour, déclara le Français. Il fallait que je gagne le premier ou le deuxième set pour espérer gagner mais à 3-3, balle de break contre moi, je décale en coup droit et ma (seconde) balle tombe de ma poche. Lui a le temps de faire un revers, moi de rater un coup droit avant que l'arbitre dise « let ». Quand j'ai parlé avec elle, son explication était vraiment incompréhensible (et le point n'a pas été rejoué). Donc je me fais breaker et je perds le set. Donc c'était un peu frustrant mais, dans l'ensemble, je pense que j'ai fait deux bons premiers sets en termes de niveau de jeu. Ça faisait longtemps que je n'avais pas joué à ce niveau-là, ce qui est positif pour moi. »

lire aussi : La colère de Chardy contre l'arbitre

Heureux d'avoir repris la compétition à l'occasion de cet Open d'Australie, Chardy, 36 ans le mois prochain, se projette vers l'avenir avec un enthousiasme de junior. « Pour moi c'est le plus beau des cadeaux de pouvoir rejouer au tennis, s'enthousiasme-t-il. J'ai joué deux matches ici, j'ai repris du plaisir, je me suis bien senti sur le court, sans aucune douleur à mon genou. C'est ultra positif ; maintenant il faut que je continue parce que je suis loin d'être au niveau où j'aimerais être. Mais pour avoir parlé avec tous ceux qui ont eu de grosses blessures, ils m'ont tous dit qu'il fallait pas mal de matches avant de bien se sentir, avec de bons repères. »

lire aussi : Le tableau messieurs de l'Open d'Australie

« Le chemin, je sais qu'il est encore long, reprend-il. Mais j'ai envie de le faire, j'adore jouer au tennis, je prends beaucoup de plaisir à être sur le court, à m'entraîner donc je vais me battre et on verra ce que ça donne. Mais il est sûr qu'une fois que j'aurai utilisé mes douze classements protégés, si le classement n'est pas terrible, je peux l'annoncer, je ne repartirai pas jouer des Challengers. Mais voilà, le but, pour moi, est de me préparer le mieux possible pour être prêt, quand j'utilise mes classements protégés, à marquer des points, à essayer de me faire plaisir et, si j'arrive à bien jouer, je serai content de continuer. Sinon, je serai content d'avoir eu la chance de me faire plaisir et puis d'arrêter ma carrière. Tout ce qui se passe maintenant, ce n'est que du bonus. »

Au lendemain du tournoi, Chardy réapparaîtra au classement ATP, aux alentours de la 625e place mondiale.

lire aussi : La quatrième journée en direct