Fin de série pour Boston, battu à Chicago

Zach LaVine échappe à la défense de Marcus Smart. (K. Krzaczynski/Reuters)

Les Celtics, leaders de la conférence Est après neuf victoires de suite, se sont inclinés lundi sur le parquet des Bulls (121-107). Leurs trois poursuivants immédiats, Milwaukee, Cleveland et Indiana, se sont imposés.

Entamée le 4 novembre par une victoire à domicile face à Chicago (123-119), la série de victoires des Celtics s'est donc arrêtée à neuf lundi face aux mêmes Bulls (121-109), cette fois au United Center. Il faudra attendre un peu avant de voir une équipe aligner une série de succès à deux chiffres puisque Milwaukee s'était aussi arrêté à neuf, le 7 novembre à Atlanta (117-98).

lire aussi : Les résultats de la nuit

Boston, qui jouait pour la troisième fois consécutive à l'extérieur (avant d'enchaîner six matches de suite à domicile à partir de mercredi), s'est contenté de tirer à trois points (50 tentatives, 3e total le plus élevé de la saison). Une tactique stérile puisque Chicago, pourtant une des équipes les plus décevantes du début de saison, a fait la course en tête. Les Bulls ont compté plus de 20 points d'avance tôt dans le troisième quart-temps (74-53, 28e) après un panier primé de Zach LaVine.

Ce résultat resserre un peu la situation en tête de la conférence Est - même si ce n'est pas encore ce panier de crabes qu'est l'Ouest, où les neuf premiers se tiennent en une défaite. Boston ne compte qu'une demi-longueur (une victoire de plus / même nombre de défaites) d'avance sur Milwaukee, vainqueur de Portland (sans Damian Lillard, touché à un mollet) à domicile (119-111) avec le premier match de Giannis Antetokounmpo à plus de 30 points (37) depuis près de trois semaines.

La troisième place est occupée par Cleveland, beau vainqueur à la maison d'Atlanta (114-102), une autre équipe en forme. Donovan Mitchell et Darius Garland (55 points et 18 passes à eux deux) ont gagné le duel d'arrières qui les opposait à Trae Young et Dejounte Murray (36 points et 16 passes en cumulé).

En quatrième position, à deux longueurs et demie de Boston, l'étonnante formation d'Indiana de Tyrese Haliburton (18 points, 14 passes) a remporté sa cinquième victoire de suite (123-102), sur son parquet et sans difficulté contre Orlando, qui devait faire sans le duo Banchero-Carter Jr. Il s'agit désormais de la plus longue série en cours à l'Est (Sacramento en est à six à l'Ouest).

lire aussi : Classement de la conférence Est