Fin de série pour San Antonio qui s'impose enfin face à Houston

Keldon Johnson, ici au dunk, a été le grand artisan de la victoire des Spurs. (S. Wachter/Usa today sports)

Après onze défaites de rang, les Spurs ont enfin retrouvé le chemin de la victoire face à Houston (118-109), l'autre mal-classé de la conférence Ouest.

L'époque où les Spurs se qualifiaient systématiquement pour les play-offs (22 participations de suite entre 1997 et 2019) est révolue, comme en témoigne l'impressionnante série de défaites - onze, soit la deuxième plus mauvaise passe de l'histoire de la franchise - subie par les Texans depuis le 11 novembre dernier. Mais Gregg Popovich, qui officie toujours à la tête de l'équipe, continue de faire ce qu'il peut avec ce qu'il a, et il arrive que son jeune effectif fasse preuve de jolis sursauts d'orgueil.

lire aussi : Les résultats de la nuit

Face à l'autre mal-classé de la conférence Ouest, San Antonio a ainsi sorti la tête de l'eau dans la nuit de jeudi à vendredi, grâce à un excellent duo composé de Keldon Johnson (32 points), qui a inscrit ses neuf premiers shoots, et Tre Jones (26 points). Alors que les deux équipes étaient à égalité (65-65), les Spurs se sont détachés en fin de troisième quart-temps (90-77) et n'ont plus jamais été rattrapés par les Rockets, qui ont livré une piètre prestation. « Nous avons manqué d'intensité défensive et n'avons accordé aucune attention aux détails, a regretté leur coach Paul Silas. Ils nous ont agressés et nous nous sommes laissé faire. »

« C'est la première fois depuis bien longtemps que nous avons fait le boulot en défense, s'est félicité Johnson. Si on arrive à garder cet état d'esprit, tout va bien se passer. » Mais il en faudra davantage aux jeunes Spurs s'ils veulent retrouver le chemin des phases finales. À l'approche du premier tiers de la saison régulière, San Antonio est en effet avant-dernier de la conférence Ouest et affiche désormais le même bilan (7v-18d) que Houston, lanterne rouge.

lire aussi : Classement de la conférence Ouest

lire aussi : Denver au bout du suspense