Quelle fin de saison dans les principaux championnats étrangers ?

Nando De Colo et Fenerbahçe mènent 1-0 en finale du championnat turc face à l'Anadolu Efes Istanbul de Rodrigue Beaubois et Adrien Moerman. (F. Porcu/L'Équipe)

Espagne, Turquie, Italie, Serbie, Grèce ou encore Allemagne. Les fins de saison approchent partout en Europe, l'occasion de faire le point sur qui joue quoi, et avec quels Français engagés.

Espagne : vers un sommet Real-Barça ?

Qualifié sans trembler, en ayant balayé Vitoria en demi-finale (3 victoires à 0), le Real Madrid attend désormais de connaître le nom de son adversaire en finale. La logique voudrait que ce soit le FC Barcelone, troisième d'Euroligue cette saison. Mais les Blaugranas ont déjà lâché un match face à la Joventut Badalone, qui a donné du fil à retordre aux Barcelonais mercredi soir à domicile. L'écart consenti au match 2 (81-87) a toutefois été réparé pour Barcelone qui mène désormais 2-1 dans la série (83-77), qui pourrait bien aller jusqu'au match 5. Balle de qualification pour la finale pour le Barça dès vendredi (21 h), à l'extérieur.

Les Français encore engagés

Real Madrid : Fabien Causeur, Guerschon Yabusele, Vincent Poirier et Thomas Heurtel
FC Barcelone : Aucun
Joventut Badalone : Aucun

Turquie : le Fenerbahçe de Nando De Colo vire en tête en finale

La finale du championnat turc a été lancée mardi, pour une opposition entre les deux mammouths du championnat, l'Anadolu Efes Istanbul, double tenant du titre l'Euroligue, et Fenerbahçe. C'est ce dernier qui a enlevé la première manche (85-76), en qualité de meilleure équipe de la saison régulière - et qui détient donc l'avantage du terrain -. Rodrigue Beaubois (20 points) s'est mis en évidence, en vain, pour les visiteurs, tandis que Nando De Colo compilait 13 points et 7 rebonds pour les vainqueurs.

Les Français encore engagés

Fenerbahçe : Nando De Colo
Anadolu Efes Istanbul : Rodrigue Beaubois, Adrien Moerman

Italie : la Virtus perd d'emblée l'avantage du terrain contre Milan

Côté Italie, la finale a débuté mercredi soir, avec une petite surprise puisque Milan s'est imposé sur le terrain de la Virtus Bologne (62-66). Un match à petit score, qui n'a d'ailleurs pas permis à Mam Jaiteh - MVP d'Eurocoupe cette année - ni Isaïa Cordinier de se mettre en évidence. L'intérieur a été limité à 3 points et 5 rebonds en 18 minutes de jeu tandis que l'arrière, qui a passé 14 minutes sur le parquet, n'a, comme son compère, marqué qu'un panier, auquel il a ajouté deux lancers (4 points). Le match 2, prévu sur le terrain de la Virtus, aura lieu vendredi (21 h).

Les Français encore engagés

Virtus Bologne : Isaïa Cordinier, Mam Jaiteh
Milan : Aucun

Grèce : le Panathinaïkos a eu chaud mais assure une finale bouillante

Poussé à disputer un match 5 contre Larissa, le Panathinaïkos Athènes n'a laissé aucune chance au club localisé en plein centre du pays (89-43). Voilà qui permettra au public grec, un des plus chauds d'Europe, de s'enflammer pour une finale sous forme d'ultra-classique : Olympiakos - Pana. Le club du Pirée détient l'avantage du terrain face à un rival qui reste sur cinq sacres consécutifs (dont le titre de 2020, celui du Covid, attribué au mois de mai).

Les Français encore engagés

Olympiakos Le Pirée : Moustapha Fall, Livio Jean-Charles
Panathinaïkos Athènes : Aucun

Serbie : l'Etoile Rouge a maté le Partizan en ligue adriatique

Parmi championnats de référence en Europe, celui de la ligue adriatique - qui réunit les principaux pays d'ex-Yougoslavie, s'est achevé mardi par le sacre de l'Etoile Rouge Belgrade, face au Partizan du Français Mathias Lessort (80-77). L'intérieur a signé de grosses prestations - 18 points et 7 rebonds au match 2 ; 19 points au match 4 ; 9 points, 13 rebonds, 5 interceptions au match 5 - insuffisantes pour empêcher l'ennemi juré d'enlever un troisième titre consécutif (pas de vainqueur en 2020).

lire aussi

Toute l'actu du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles