Finale sous haute tension à Nogaro

·5 min de lecture

SUPERBIKE : TROIS HOMMES POUR UN SEUL TITRE

Après 5 victoires de suite, la suprématie de Kenny FORAY (BMW MDS – Dunlop) a pris fin à Pau Arnos, cependant celui-ci pointe toujours en tête du classement provisoire… mais ses concurrents ne sont qu’à quelques points ! Alors que Valentin DEBISE (Kawasaki Twist Ring Racing – Dunlop) avait cédé du terrain au pilote de la BMW n°78 suite à une chute à Lédenon, l’albigeois est revenu au contact grâce à sa victoire à Pau Arnos. Omniprésent sur le podium cette saison, le tenant du titre Mathieu GINES (Yamaha Tech Solution – Michelin) compte bien renouveler sa performance de l’an passé.

Les 3 pilotes sont dans un mouchoir de poche, en effet, 3 points séparent le leader FORAY de son dauphin DEBISE, alors que GINES, 3ème ne compte que 4 points de retard sur son ex-coéquipier. Lequel des trois hommes sera auréolé cette saison ? Réponse le 25 octobre sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Grâce à ses belles prestations, Axel MAURIN (Yamaha CMS – Michelin) est toujours placé provisoirement au 4ème rang. Le pilote de la Yamaha n°89 ne peut cependant pas ignorer la belle progression du challenger Nicolas ESCUDIER (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) face auquel il devra lutter pour conserver sa 4ème place au général.

De leur côté, David Muscat (Ducati – Michelin), le local de l’étape et Alan TECHER (BMW Tecmas – Michelin) seront une nouvelle fois de redoutables adversaires pour les favoris.

En Challenger, Nicolas ESCUDIER est assuré de remporter le titre devant Martin RENAUDIN (Yamaha – Pirelli) qui lui-même pourrait être en mesure de conforter sa 2ème place devant Johan NIGON (Suzuki LMS – Dunlop). Les jeunes pilotes de la catégorie reine devraient donc avoir à cœur de se classer le plus haut possible en course pour la dernière étape du Championnat.

SUPERSPORT 600 : FROSSARD VEUT FINIR EN BEAUTÉ

Au terme d’un week-end contrasté à Pau Arnos, Stéphane FROSSARD (Yamaha – Pirelli) s’est vu sacré Champion de France Supersport 600. Malgré cette performance, le pilote de la Yamaha n°42 a affirmé qu’il envisageait de renouer avec la victoire à Nogaro afin de clôturer cette saison de la meilleure des manières.

Pour compléter le podium, trois pilotes sont en lice. Maximilien BAU (Yamaha – Michelin) occupe provisoirement la 2ème place du classement seulement 6 points devant son fidèle adversaire Guillaume RAYMOND (Yamaha – Michelin) et 18 devant le tout jeune Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli). La bataille promet de faire rage entre ces trois pilotes talentueux.

Aux 5ème et 6ème rangs, Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli) et Cédric TANGRE (Triumph – Pirelli) seront en duel pour inscrire leur nom dans le top 5 du classement définitif.

En Challenger, BAU est le mieux placé pour se succéder à lui-même, cependant le pilote de la Yamaha n°1 devra faire mieux que GREGORIO et CAUCHI, toujours en course pour la victoire finale au sein de la catégorie des jeunes.

SUPERSPORT 300 : CARBONNEL VERS LE SANS FAUTE

Huit, c’est le nombre de victoires en autant de courses qu’a remportées le néo Champion de France Supersport 300, Gregory CARBONNEL (Yamaha – Pirelli). C’est donc un parcours sans faute qu’aura à cœur de conclure le pilote de la Yamaha n°10 sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Si Gregory CARBONNEL a l’ambition de s’offrir les deux dernières courses de la saison, ses rivaux Alexis BOUDIN (Yamaha-Michelin) et Colin DRYE (Yamaha – Michelin), en lutte pour la 2ème place du Championnat, seraient bien inspirés d’aller décrocher leur première victoire cette saison.

De leur côté, Guillaume JUCHA (Yamaha- Pirelli) et Florent DA CUNHA (Kawasaki – Pirelli) devront inscrire un maximum de points pour terminer la saison au 4ème rang du classement.

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE-MOTO 3 : GIABBANI – QUINTANS SANS : L’ULTIME DUEL

Lors de la dernière étape à Pau Arnos, Clément GIABBANI (Moriwaki) a repris les commandes du Championnat OGP aux dépens de Léandro QUINTANS SANS (Beon Yamaha). Sur un circuit qu’il apprécie, le leader devra faire face une dernière fois à QUINTANS SANS pour remporter la compétition… Mais le pilote n°77, toujours dans le match, aura bien évidement à cœur de gagner les deux courses pour être sacré…

Pour la 3ème marche du podium rien n’est joué, mais Elie ROUSSELOT (Moriwaki) apparait tout de même comme favori devant Charly MALTERRE (Moriwaki) ou encore Mathis FARGIER (KTM).

SIDE-CAR : DES PODIUMS À COMPLÉTER

Chez les F1, le titre revient une année de plus à DELANNOY / BIDAULT tandis que, provisoirement sur la 2ème marche du podium, CHAPILLON / LAFON devrait être en mesure de conforter sa position. De même pour LUNEAU / LUNEAU, quelques points suffiront au side familial pour compléter le top 3 en F1.

Dans la catégorie représentée en Championnat du Monde, le F600, LEGLISE / LAVOREL est d’ores et déjà assuré du titre devant son dauphin VINET / VINET. Pour la 3ème marche du podium, la lutte sera intéressante entre FRETAY / FENOY CASAS et GALLERNE / DRUEL qui ne comptent que 3 points d’écart à l’aube de la finale.

En F2, CHANAL / LAVOREL est largement Champion devant le side n°256 de LEGUEN / CESCUTTI qui devra se méfier du retour de CROCHEMORE / CARRE et LEBLOND / DOUANE CHAZELLE.

VMA SOLO : LES ANCIENNES MOTOS DE VITESSE À L’HONNEUR

À l’occasion de l’étape de Nogaro, le Championnat de France Superbike accueille la dernière manche du Championnat de France de Vitesse en Motos Anciennes. Le public pourra admirer 40 pilotes au guidon de motos telles que la Yamaha TR3, la Honda 350 CB ou encore la Ducati 500 GP Prototipo !