En finale de Wimbledon grâce à James Bond

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 27 juin et le début de Wimbledon approchent. L’occasion de revenir sur l’une des plus belles histoires du tennis français. En 2007, Marion Bartoli atteint sa première grosse finale. Une édition qui garde une place particulière dans son cœur. C’est dans Legends’ Voice sur Eurosport que Marion Bartoli revient sur ce lien entre sa vie et Wimbledon.

Marion Bartoli, dans sa jeune enfance a toujours considéré Wimbledon comme un rêve. Un tournoi qui bascule dans le domaine du magique. C’était le début de son amour pour ce sport qui deviendra sa raison de vivre. « Petite, j'enchaînais Roland-Garros et Wimbledon à la télé, je regardais tous les matches et je voyais Pete Sampras gagner le tournoi quasiment chaque année. J'ai rêvé d'être comme lui, de soulever le plateau en or sur le central, devant la box royale. C'étaient des images qui me faisaient rêver, de me dire qu'en partant de Retournac en Haute-Loire, j'aurais peut-être la chance de prendre mon sac de raquettes et d'emprunter un jour ce fameux couloir qui t'amène jusqu'au Centre Court, avec la phrase de Kipling, etc. C'était un immense rêve qui me paraissait totalement inaccessible. »

Incroyable Wimbledon 2007

C’est en 2007 que le destin frappa. Bartoli est en confiance et enchaîne les bons résultats. Chanda Rubin, top 10 mondial. Au premier tour, déjà, Bartoli réussit à se sortir du piège italien de Flavia Pennetta, qui était une joueuse redoutable sur gazon. Match après match, tout semble sourire à Bartoli. « Quand il fallait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles