Finales de la Coupe du monde à Lenzerheide : Alexis Pinturault peut-il tout perdre ?

Coralie Salle
·1 min de lecture

► Pinturault connaît une période creuse, mais peut se reprendre

Personne ne l’avait vu venir. Le 31 janvier dernier, Alexis Pinturault possédait une avance de 317 points sur son premier poursuivant, Marco Odermatt, au classement général de la Coupe du monde. À ce moment-là, tout le monde voyait le Savoyard devenir le premier Français depuis Luc Alphand en 1997 à brandir le si convoité gros globe de cristal. Mais suite aux Mondiaux de Cortina d'Ampezzo, le skieur tricolore a connu une période creuse. Après sa mauvaise opération lors du géant de Kranjska Gora où il a terminé quatrième, le Savoyard a vu le Suisse revenir au classement général : en effet, grâce à sa victoire sur le super-G de Saalbach-Hinteglemm, et sur le géant en Slovénie, le skieur de 23 ans ne compte plus que 31 points de retard sur le Français.

Une réaction était attendue de la part d'Alexis Pinturault lors du slalom de Kranjska Gora, que le Suisse ne disputait pas. Mais il a failli. Lors de la seconde manche, il a enfourché au huitième piqué et n’a marqué aucun point. Un vrai coup dur pour le natif de Moûtiers qui, au-delà de la mauvaise opération comptable, n’a pas pu engranger de la confiance. Mais...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi