En finissant deuxième, le PSG a réduit ses chances de remporter la Ligue des champions

Nuno Mendes a inscrit le but de la victoire mercredi, en vain. (A. Réau/L'Équipe)

En terminant à la deuxième place de son groupe derrière Benfica, le PSG a statistiquement réduit ses chances de remporter la Ligue des champions. Treize des dix-neuf derniers vainqueurs de la compétition ont terminé à la première place de leur groupe...

Et tout a basculé d'un coup... Alors que le PSG tenait la première place de son groupe, Joao Mario inscrivait le sixième but du Benfica contre le Maccabi Haïfa (6-1) et permettait aux Portugais de terminer en tête grâce à un nombre de buts à l'extérieur plus important. Et statiquement, ça change beaucoup de choses pour les hommes de Christophe Galtier.

Depuis la mise en place de la nouvelle formule de la compétition en 2003, avec la phase finale précédée de la phase de groupes, 13 des 19 vainqueurs ont terminé à la première place de leur poule, soit 68 %. Surtout, lors des trois dernières éditions, seuls les premiers de leur groupe ont remporté le trophée. Le Real Madrid, l'an dernier, Chelsea lors de la saison 2020-2021 et le Bayern Munich en 2020... face au PSG.


lire aussi

Les notes de Juventus - PSG : Marquinhos guerrier, Soler égaré


La première place donne des avantages

Une première place de groupe offre théoriquement une confrontation plus abordable. L'équipe terminant au premier rang ne peut affronter qu'un deuxième, évitant les formations en forme sur la scène européenne. Ainsi, le PSG pourrait hériter du Bayern Munich, du Real Madrid ou de Manchester City, au lieu de formations plus faibles telles que le Club Bruges ou l'Eintracht Francfort.


lire aussi

Pour le PSG, finir 2e de son groupe derrière Benfica, c'est autre chose

Cette place de leader permet également de recevoir au match retour des huitièmes de finale. Poussé par son public, le premier peut renverser des situations, semble-t-il insurmontable. Le PSG l'a appris à ses dépens en 2017. Sur la pelouse du Barça, les joueurs de la capitale ont subi la fameuse « remontada », dans le sillage de Neymar et Messi (6-1).


Le Real Madrid, l'exemple à suivre

Sur les trois dernières éditions, les six finalistes ont terminé à la première place de leur groupe, à l'instar du PSG en 2020. Le plus frappant reste l'édition 2020/2021. Sur les huit formations encore en lice en quarts de finale, sept ont terminé au premier rang. L'exception se nommait la Juventus, alors au début de sa descente à la neutralité européenne, ponctuée par son élimination mercredi soir.


lire aussi

Le résumé vidéo de Juventus-PSG

Pis, les parcours emblématiques du PSG en Ligue des champions ont débuté par des matches de groupes victorieux. Lors de leur finale en 2020, les partenaires de Marquinhos ont devancé le Real Madrid en poule. La saison suivante, ils ont fini premier devant le RB Leipzig puis ont échoué en demi-finale face à Manchester City.

Si son futur européen s'est quelque peu assombri, le PSG peut penser aux épopées du Real Madrid. Lors de la domination des Madrilènes entre 2017 et 2019, les coéquipiers de Karim Benzema ont été sacrés à deux reprises alors qu'ils ont terminé au deuxième rang de leur groupe (2017 et 2018). Liverpool, en 2019, a remporté la compétition, alors qu'il finissait derrière... le PSG en phase de groupes. De quoi donner de l'espoir aux Parisiens. En attendant le tirage au sort lundi 7 novembre à 12h.