FLASHBACK : Quand Bielsa annonçait Mendy comme "un des meilleurs latéraux du monde"

Alexandre Roux

Époustouflant face à Manchester City hier soir, comme tout au long de cette saison 2016/2017 avec l'AS Monaco, Benjamin ​Mendy est en train de prendre une toute autre dimension dans le football français. Une chose que Marcelo Bielsa avait vu avant tout le monde.

En décembre 2014, El Loco Bielsa entraîne l'Olympique de Marseille. Dans ses rangs, le coach argentin dispose d'un jeune latéral bourré de talent nommé Benjamin Mendy. 

Formée au Havre, cette pépite n'en est qu'à sa deuxième saison au sein de la prestigieuse cité phocéenne.  Néanmoins, Bielsa savait pertinemment que ce gamin âgé de 20 ans à l'époque représentait l'avenir du club, de son pays et même du monde à son poste, comme il le lui a expliqué lors d'une causerie en plein entraînement.



"Il sera l'un des meilleurs latéraux du monde"


Face à ses joueurs à vocation défensives, le natif de Rosario a ainsi démarré son discours, s'adressant à tout le monde :

"Il sait qu'il va être un grand joueur. Il sait qu'il deviendra un très grand joueur. Il sait très bien qu'il deviendra une star ! Mais ce qu'il ne connaît pas encore, c'est tout ce que sait Morel ! Si Mendy intègre cela, il sera l'un des meilleurs latéraux du monde. Mais il n'y a aucune certitude qu'il y arrive, aucune. Vous pensez peut-être que je suis en train de plaisanter ?"


"Parle avec Morel, parle avec Fanni"


Puis il s'est exprimé  plus directement  à son joueur , tout en continuant son grand show à la Sud-Américaine bien sûr :


"Mais si tu veux être l'un des meilleurs du monde, parle avec Morel, parle avec Fanni. Ils vont te... Ne souris pas ! Car je serais le plus heureux du monde si tu deviens le meilleur ! Je ne dis pas cela gratuitement, ni par démagogie. Je sais ce que je dis ! Cela fait 40 ans que je côtoie des joueurs. Si tu veux être le meilleur, parle avec eux ! Tu dois te servir de leur expérience. Ce n'est pas la peine que tu souffres seul dans ton coin pour t'en rendre compte. Qu'il te le raconte, lui qui est déjà passé par là"." 

FBL-FRA-L1-MARSEILLE-MONACO


"Il peut choisir entre être heureux et devenir le meilleur"


Avant de finir par interpeller à nouveau son groupe tout entier, d'une manière plus générale et plus intime, avec une tirade digne des plus belles vidéos de motivation sur Youtube  :

"Rapprochez-vous ! Il y a quelque chose qui illustre parfaitement ce que je dis. Parce qu'être le meilleur ça t'enlève une part du bonheur. Ça t'enlève du temps avec ta femme, avec tes amis. Ça te prive de certaines fêtes, de certaines distractions. Vous êtes tous devant un très grand dilemme ! Vraiment très grand ! Vous avez l'argent, mais vous n'avez pas le temps de profiter de l'argent que vous avez, ni le temps d'être heureux. Ça moi je le sais !"


"Parce que je l'ai vu plein de fois. Ce que vous aimeriez, c'est pouvoir acheter du temps. Vous payeriez pour cela, comme n'importe qui. Réussir dans la vie t'enlève une part de bonheur. Mais ça c'est un choix. Mais lui qui a 20 ans, il ne le sait pas si ceux qui sont déjà passés par là ne lui disent pas qu'il peut choisir entre être heureux et devenir le meilleur. Il n'y a pas de mal à choisir, mais vous devez le savoir. Donc soit vous faîtes face à Imbula, soit vous n'osez pas et changez de direction. "

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages