Florence Hardouin, hospitalisée mercredi, avait fait un infarctus

Florence Hardouin a été hospitalisée mercredi. (Ferreira Andre/L'Équipe)

Victime d'un malaise mercredi à son domicile suite à l'annonce de sa mise à pied, Florence Hardouin, la directrice générale de la FFF avait été hospitalisée dans la foulée. Un infarctus lui a été diagnostiqué.

Florence Hardouin, la directrice générale de la Fédération française de football, a été victime d'un infarctus mercredi après-midi à son domicile, ce qui a conduit à son hospitalisation dans la foulée, comme nous l'annoncions. Elle a ressenti de violentes douleurs thoraciques en apprenant, par la presse, sa mise à pied à titre conservatoire décidée par le Comité exécutif extraordinaire de la FFF, en fin de matinée. Selon ses médecins, la charge émotionnelle reçue suite à cette annonce et le stress inhérent auraient provoqué cet infarctus. La DG est, pour l'heure, toujours hospitalisée en soins intensifs.

Les relations entre Florence Hardouin et Noël Le Graët s'étaient énormément détériorées ces derniers mois et la DG avait compris, avant l'affaire Zidane, que son départ était souhaité par son président. Le week-end dernier, lors de l'assemblée fédérale, il s'en était d'ailleurs ouvert à quelques proches. Elle-même s'attendait à être un fusible pour plusieurs élus, membres du Comex. Elle n'avait pas non plus hésité à critiquer formellement, lors d'un comité directeur lundi dernier, les déclarations de Noël Le Graët sur Zinédine Zidane.

lire aussi : Noël Le Graët mis en retrait de la présidence de la FFF, Philippe Diallo assure l'intérim