Florentino Pérez : « Je n'ai jamais dit que c'était fini entre Mbappé et le Real »

Florentino Pérez est revenu sur l'échec du Real Madrid dans le recrutement de Kylian Mbappé. (Oscar J. Barroso/Presse Sports)

Invité de l'émission espagnole El Chiringuito ce mercredi, le président du Real Madrid Florentino Pérez a évoqué avec amertume le feuilleton Mbappé. En prenant garde à ne pas définitivement fermer la porte à l'attaquant français.

Cible numéro un du Real Madrid depuis l'été dernier, Kylian Mbappé a finalement prolongé au PSG alors que les Merengues semblaient tenir la corde pour enfin attirer l'attaquant français. Plusieurs semaines après son dénouement, Florentino Pérez est revenu sur le feuilleton, assurant que le dossier était « déjà oublié ».

« Mbappé avait un rêve, on a essayé de l'acheter l'été dernier. Et il a fallu attendre un an. Il continuait de vouloir venir et 15 jours avant tout a changé, a relaté le président madrilène dans l'émission El Chiringuito. À cause de la pression politique et pour des raisons économiques. » Florentino Pérez s'est étonné de l'intervention d'Emmanuel Macron ainsi que des concessions réalisées par le PSG : « Je n'ai pas vu le même Kylian Mbappé qu'on voulait. Je n'imagine pas le roi d'Espagne appeler un joueur. Cela l'a beaucoup influencé. »

Amer, le dirigeant espagnol en a profité pour réaffirmer la dimension de son club tout en taclant l'attaquant parisien : « Le Mbappé qui ne veut pas participer à des opérations de sponsoring n'est pas ce Mbappé que je veux. Aucun joueur n'est au-dessus du club. Moi, je croyais au Mbappé qui avait un rêve. » Sans oublier de maintenir la porte ouverte pour autant : « Je n'ai jamais dit que c'était fini pour toujours entre Kylian Mbappé et le Real Madrid. En trois ans, beaucoup de choses peuvent changer. »

lire aussi

Kylian Mbappé lance sa société de production Zebra Valley

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles