Florentino Pérez s'en prend à Nasser al-Khelaïfi tout en insistant pour la création de la Super Ligue

Florentino Pérez lors de l'assemblée générale du Real Madrid ce dimanche 2 octobre. (Oscar J. Barroso/afp7/Presse Sports)

Lors de l'assemblée générale du Real Madrid ce dimanche, le président Florentino Pérez a une nouvelle fois défendu l'importance de créer la Super Ligue. Tout en taclant Nasser al-Khelaïfi, son homologue du PSG.

Le président du Real Madrid Florentino Pérez a dirigé ce dimanche l'assemblée générale du club espagnol comme chaque année pour faire un bilan. Il a une nouvelle fois défendu dimanche l'idée d'une Super Ligue européenne qui permettrait selon lui d'« offrir aux fans des matchs de grande qualit頻.

Selon le patron de la maison madrilène, « l'objectif de la Super Ligue est de moderniser le football ». « L'UEFA, avec son remodelage de la Ligue des champions, fait l'inverse », a-t-il affirmé.

lire aussi


Plusieurs associations opposées à la Super Ligue

« Devons-nous lui rappeler ce qu'est le Real Madrid ? »


Le président du Real Madrid en a profité pour faire une comparaison entre le football et le tennis, où les meilleurs joueurs s'affrontent à multiples reprises sur une année civile. « Pourquoi vouloir priver les fans de grosses affiches ? Nadal et Federer se sont affrontés plus de 40 fois, Nadal et Djokovic ont joué l'un contre l'autre 59 fois : est-ce ennuyeux ? Le Real Madrid et Liverpool se sont seulement affrontés neuf fois en 67 ans », a-t-il lancé devant les socios.

En avril 2021, une douzaine de clubs parmi les plus prestigieux d'Europe ont tenté de mettre en place cette nouvelle compétition, mais les instances dirigeantes européennes de football se sont opposées au projet, critiqué également par les fans.

Pérez s'en est aussi pris au président du Paris-Saint-Germain Nasser al-Khelaïfi, qui est également le président de l'Association européenne des clubs et qui s'était à ce titre fermement opposé au projet de Super ligue.« Le président de l'Association européenne des clubs a dit que le Real Madrid voulait lancer la Super ligue par peur de la concurrence. Peut-être devons-nous lui rappeler ce qu'est le Real Madrid, le club le plus titré de l'histoire », a souligné Florentino Perez.