Cette fois, Aulas tacle le gouvernement

Goal.com

Dans une lettre adressée à des députés et des sénateurs, le président de l'OL s'est de nouvau plaint de la décisiond e la Ligue de mettre fin aux Championnats.

Bruno Guimaraes chagriné par l'arrêt de la Ligue 1 : "Je veux jouer"

Dans un courrier de 9000 signes, le boss de l'OL s'en prend notamment à Roxana Maracineanu, selon les informations publiées ce mercredi soir par Le Parisien : "Madame la ministre des Sports a expliqué que sa prise de position était basée sur la proposition qui lui avait été transmise : une saison qui devait se finir au 3 août, à cause des dates imposées par l'UEFA. Or, je peux vous confirmer qu'il n'y a jamais eu de date du 3 août imposée par l'UEFA."

Jean-Michel Aulas est d'ailleurs toujours convaincu qu'il peut être encore temps de reveir en arrière. "Je pense qu'on est actuellement dans une mauvaise direction mais ce n'est peut-être pas trop tard pour essayer d'imaginer, au regard de ce qui se passe partout en Europe, quelque chose qui soit cohérent tant sur le plan politique que sanitaire et sportif", a-t-il estimé.

JMA va jusqu'à invoquer la Convention européenne des droits de l'homme : "Si ce texte est adopté, dès lors qu'une ordonnance interviendrait, il conviendra de se prononcer sur sa conformité à la Constitution et à la Convention européenne des droits de l'homme", a déclaré l'homme fort de Lyon.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi