''Cette fois, tout est clair dans ma tête'': Jérémie Beyou s'élance sereinement dans le Vendée Globe

Jérôme Val, franceinfo
·1 min de lecture

Il est l’un des grands favoris du Vendée Globe qui s’élance dimanche 7 novembre des Sables-d’Olonne : Jérémie Beyou (Charal) part pour son quatrième tour du monde en solitaire et sans escale. Avec détermination, une grande sérénité et après une préparation millimétrée.

franceinfo : Avoir trois Vendée Globe dans les jambes vous a-t-il aidé pour la préparation ?

Jérémie Beyou : Il est sûr que sur ce quatrième Vendée Globe, par rapport au premier et même aux deux autres, il y a moins d’inconnues, de questions que je ne me pose plus en terme d’avitaillement, de pièce de rechanges, d’outils embarqués. Cela libère l’esprit et on perd moins de temps. Je me souviens qu’au début, cela durait un mois pour savoir ce que j’allais embarquer comme vêtement, nourriture, etc. Cette fois, tout est clair dans ma tête et c’est validé par l’expérience de mes précédentes courses. Je n’aurai pas de mauvaise surprise en mer.

Visiblement vous aimez bien les olives vertes, puisque vous en embarquez beaucoup de boîtes pour cette course...

(Rires) Oui, j’aime bien les olives, il y en a partout ! J’aime bien les noisettes, noix de cajou, noix de pécan et avec une petite olive, c’est sympa ! En fait, il y a des produits très spécifiques, les produits déshydratés, les plats stérilisés faits spécialement pour moi par Charal (son sponsor, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi