Foot - Éco - Christophe Lepetit : « La Bundesliga se met automatiquement en valeur »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Selon Christophe Lepetit, responsable des études économiques du Centre de droit et d'économie du sport (CDES), le Championnat allemand va pouvoir tirer des avantages économiques d'une reprise anticipée. Après plus de deux mois d'arrêt, la Bundesliga est le premier Championnat à reprendre samedi à 15 h 30 avec le derby de la Ruhr entre Dortmund et Schalke, à huis clos. Longtemps sous-cotée, l'économie du Championnat allemand est actuellement en plein développement (4 milliards d'euros de revenus), au point de s'imposer comme le deuxième Championnat européen, derrière la Premier League et à la lutte avec la Liga. Chiffres d'affaire : la Bundesliga devant la Liga Si cette reprise ne devrait pas avoir d'impact fort sur la renégociation des droits télés (1,2 milliard d'euros au niveau domestique, 200 millions d'euros à l'international) ou sur la prise d'abonnement, elle devrait toutefois permettre à la Bundesliga de bénéficier d'un coup de projecteur inédit. Explications en vidéo avec Christophe Lepetit, responsable des études économiques du Centre de droit et d'économie du sport (CDES). Les joueurs du Bayern montrent l'exemple

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi