Foot - Équipe type Monde - Équipe type Monde de l'année 2019 : votez pour les attaquants

L'Equipe.fr
L’Equipe

Jusqu'à aujourd'hui, L'Équipe vous invite à élire votre équipe type Monde pour l'année 2019. Poste par poste, à partir de la présélection établie par nos rédactions, c'est à vous de la composer. Après les gardiens et les latéraux, lundi, et les défenseurs centraux et les milieux défensifs et relayeurs, mardi, les milieux offensifs et les ailiers, mercredi, finissez l'équipe avec les attaquants. L'an dernier, le onze de l'année Monde évoluait en 4-2-3-1. Et, sans surprise, c'est Cristiano Ronaldo qui avait été choisi pour occuper la pointe de cette équipe de rêve. Cette année, place au 4-4-2. Et si le Portugais, toujours aussi efficace avec la Juventus et le Portugal en 2019, postule évidemment pour conserver sa place, il sera cette fois accompagné par un autre serial buteur. Lequel ? Là est la question. Plusieurs options se présentent : récompenser un attaquant principalement préoccupé par la finition (le Munichois Robert Lewandowski, le Laziale Ciro Immobile) ou sacrer un profil qui participe plus au jeu comme le Madrilène Karim Benzema ou le Turinois Paulo Dybala ? L'Équipe type monde de l'année 2018 Louer la notion de sacrifice d'un Roberto Firmino (Liverpool) ou d'un Luis Suarez (FC Barcelone) ou anticiper le futur et mettre en avant la jeunesse d'Erling Haaland (ex-RB Salzbourg, désormais au Borussia Dortmund) ou de Lautaro Martinez (Inter Milan) ? Les choix sont délicats comme l'a été la décision de ne pas retenir des éléments comme Mauro Icardi (Inter/PSG), Marcus Rashford (MU), Romelu Lukaku (MU/Inter) ou Timo Werner (Leipzig) dans notre sélection resserrée de 15 joueurs. Vous avez jusqu'à 20 heures ce jeudi soir pour réfléchir à votre vote. Dans notre édition de demain, nous dévoilerons l'intégralité du cru 2019 de l'équipe type Monde. Votez pour les gardiens et les latéraux Votez pour les défenseurs centraux et les milieux défensifs et relayeurs Votez pour les milieux offensifs et les ailiers T. Abraham, ANG (Aston Villa, D2 ANG/Chelsea, ANG)
Après plusieurs saisons en prêt durant lesquelles il s'est aguerri, le jeune international anglais (22 ans) aligne les buts avec Chelsea. Il en a déjà marqué 12 cette saison en Premier League et 2 en C1, repoussant la concurrence de Batshuayi et Giroud. S. Agüero, ARG (Manchester City, ANG)
Le « Kun » a terminé meilleur buteur de City pour la 5e saison d'affilée en 2018-2019. Capable de marquer dans n'importe quelle position, il n'est plus qu'à une unité de Thierry Henry, meilleur réalisateur étranger de l'histoire de la Premier League (175 buts). P.-E. Aubameyang, GAB (Arsenal, ANG )
Arsenal connaît une période morose mais pas les lignes statistiques de l'international gabonais, actuel deuxième meilleur buteur de Premier League (13 réalisations). Sa vitesse de course et son talent de finisseur font toujours mouche. W. Ben Yedder (Séville FC, ESP/Monaco)
Ses qualités dans la surface ont fait de lui un buteur régulier en Liga et sur la scène européenne avec Séville. Transféré à Monaco cet été, il n'a pas tardé à retrouver ses bonnes habitudes en L1, dont il est l'actuel meilleur buteur avec 13 réalisations. K. Benzema (Real Madrid, ESP)
Le Français n'a jamais semblé aussi important au sein du Real. Seul buteur authentique depuis le départ de Cristiano Ronaldo en 2018, il continue de participer au jeu et endosse volontiers le costume de guide auprès de ses jeunes coéquipiers, Vinicius Jr et Rodrygo. P. Dybala, ARG (Juventus, ITA)
« La Joya » (« le bijou ») a eu besoin d'un peu de temps pour trouver ses repères avec Cristiano Ronaldo. S'il a moins marqué sur le premier semestre, l'international argentin reste toujours impressionnant par sa technique et sa qualité sur coups de pied arrêtés. R. Firmino, BRE (Liverpool, ANG)
L'antithèse du buteur égoïste. Plus que par ses réalisations, le Brésilien fait des différences par ses appels, son sens du collectif et sa capacité à perturber la première relance adverse. Mais il sait également marquer quand l'occasion se présente. E. Haaland, NOR (RB Salzbourg, AUT)
Il vient de donner le coup d'envoi du mercato en rejoignant le Borussia Dortmund pour 20 M€. Le jeune Norvégien (19 ans) n'a pas arrêté de marquer durant la phase de groupes de la Ligue des champions cet automne (8 réalisations). C. Immobile, ITA (Lazio Rome, ITA)
L'attaquant transalpin se montre enfin efficace en sélection (3 buts en 4 capes en 2019) après avoir longtemps péché dans ce domaine. En Serie A, il est un habitué des sommets du classement des buteurs et en est déjà à 17 unités depuis le début de la saison. H. Kane, ANG (Tottenham, ANG)
L'ouragan Kane a continué de souffler sur les défenses anglaises et européennes cette saison, emmenant Tottenham jusqu'en finale de Ligue des champions. Capitaine d'une équipe d'Angleterre impressionnante durant les qualifications à l'Euro 2020. R. Lewandowski, POL (Bayern Munich, ALL)
Une référence mondiale au poste d'avant-centre. Toujours bien placé dans la surface pour reprendre un centre, qu'il soit au sol ou aérien, le Polonais n'est pas un adepte des vendanges. Meilleur buteur de l'année civile en Europe avec 54 buts en 58 matches. Lautaro Martinez, ARG (Inter Milan, ITA)
Sous les ordres d'Antonio Conte, il a passé un palier dans la discipline tactique sans perdre sa créativité et son réalisme. Appelé à devenir l'un des joueurs vedettes des années 2020, l'Argentin (22 ans) n'a pas fini de nous éblouir. C. Ronaldo, POR (Juventus, ITA)
Il aura 35 ans dans un mois mais reste une incroyable machine à marquer. La preuve, il en est à 99 buts avec le Portugal et semble en mesure de battre le record de l'Iranien Ali Daei (109). Élu meilleur joueur de Serie A dès sa première saison en Italie. L. Suarez, URU (FC Barcelone, ESP)
Les années passent, mais « El Pistolero » a encore quelques cartouches dans le barillet. Sa talonnade surpuissante et victorieuse contre Majorque en décembre le prouve. Inamovible en pointe au Barça, l'Uruguayen reste une référence dans la combativité. J. Vardy, ANG (Leicester, ANG)
Il est revenu au niveau qui avait permis à Leicester de remporter le titre de champion en 2016. Toujours aussi rapide avec et sans ballon, l'international anglais a replacé les Foxes dans les hauteurs de la Premier League, dont il est le meilleur buteur (17). {"question":"Votez pour les attaquants","open":true,"showResults":false,"numberChoice":2,"withPhoto":false,"answers":[{"text":"T. Abraham"},{"text":"S. Agüero"},{"text":"P.-E. Aubameyang"},{"text":"W. Ben Yedder"},{"text":"K. Benzema"},{"text":"P. Dybala"},{"text":"R. Firmino"},{"text":"E. Haaland"},{"text":"C. Immobile"},{"text":"H. Kane"},{"text":"R. Lewandowski"},{"text":"L. Martinez"},{"text":"C. Ronaldo"},{"text":"L. Suarez"},{"text":"J. Vardy"}],"idSport":"48"}

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi