Foot - Affaire Hamraoui - Affaire Hamraoui : l'épouse d'Éric Abidal veut faire « cesser la rumeur »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Citée dans l'enquête sur l'agression de la joueuse du PSG Kheira Hamraoui, Hayet Abidal, l'épouse d'Éric Abidal, n'a « rien à voir avec ces faits », selon son avocat. Hayet Abidal, l'épouse d'Éric Abidal citée dans l'enquête sur l'agression de la joueuse du PSG Kheira Hamraoui, a demandé mardi à être entendue par les enquêteurs. lire aussi Hamraoui appelle au respect de sa vie privée « Elle a, dès lundi matin, demandé au parquet de Versailles, par la voie de son conseil, à être interrogée afin de faire cesser la rumeur », a écrit son avocat, Me Nicolas Cellupica, dans un communiqué transmis mardi soir à l'AFP. « Hayet Abidal n'a rien à voir avec ces faits », a-t-il ajouté en précisant que sa cliente « ne fera aucun commentaire sur ce dossier et souhaite être entendue le plus rapidement possible par les enquêteurs ou le magistrat en charge du dossier ». lire aussi Hamraoui, une joueuse à la personnalité atypique Le 4 novembre, Kheira Hamraoui a été violemment agressée devant chez elle par des inconnus. Lundi, la procureure de Versailles, Maryvonne Caillibotte, a confirmé au Monde qu'une puce de téléphone utilisée par l'internationale française était au nom d'Éric Abibal, avant d'indiquer que « plusieurs personnes » dans l'entourage de la victime, dont l'ex-défenseur des Bleus, pourraient être auditionnées dans le cadre de cette procédure. L'hypothèse d'une vengeance de l'entourage d'Abidal est seulement « une piste parmi d'autres », soulignait aussi lundi le parquet de Versailles, sans exclure la possibilité que l'épouse de l'ancien directeur sportif du Barça, Hayet Abidal, soit entendue comme lui. lire aussi Toutes les infos sur l'affaire Hamraoui

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles