Foot - Affaire Hamraoui - Eric et Hayet Abidal entendus par la police judiciaire dans l'affaire Hamraoui

·1 min de lecture

Info L'Equipe. Éric Abidal a été auditionné, en tant que témoin, ce mardi 21 décembre dans le cadre de l'affaire Hamraoui. Son épouse, Hayet, a, elle, été entendue, la veille Selon nos informations, Éric Abidal a été auditionné, ce mardi 21 décembre, dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par une juge d'instruction de Versailles, par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire versaillaise. Ces derniers ont été chargés de faire toute la lumière sur l'agression subie par Kheira Hamraoui, milieu de terrain du PSG et internationale, le 4 novembre, vers 22 h, dans une rue de Chatou (Yvelines). Un inconnu s'en était pris à elle à coups de barre de fer dans les jambes. lire aussi Le nom d'Éric Abidal cité dans l'affaire Hamraoui Toujours selon nos informations, l'ancien défenseur du FC Barcelone, passé par Lille et l'OL, a notamment été questionné sur ses relations avec la victime. Cette dernière utilisait une puce de téléphone enregistrée au nom d'Éric Abidal. L'ex-international français, finaliste de la Coupe du Monde 2006 avait reconnu, quelque temps après les faits, avoir entretenu une relation « intime » avec Kheira Hamraoui qui a joué au FC Barcelone entre 2018 et 2021. Depuis ces révélations, son épouse, Hayet Abidal, a demandé le divorce. Ce mardi, elle a dévoilé, sur son compte Instagram, avoir été entendue par les enquêteurs de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles. « Soulagée. Heureuse. J'ai enfin été entendue hier (lundi) après-midi par les services de la DRPJ de Versailles, comme je l'avais demandé, en tant que simple témoin. J'espère avoir aidé les enquêteurs. »

De son côté, l'ex-international français avait publiquement présenté ses excuses à sa compagne. Les investigations se poursuivent. lire aussi Tous les articles sur l'affaire Hamraoui

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles