Foot - Affaire Sala - Affaire Sala : audience les 3 et 4 mars devant le TAS

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans le litige qui oppose Nantes et Cardiff au sujet du transfert d'Emiliano Sala, la date de l'audience devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) a été fixée aux 3 et 4 mars 2022. Comme annoncé par L'Équipe, l'audience liée à la douloureuse affaire Sala, devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), a été programmée dans la première semaine de mars 2022, sur deux jours. Elle est fixée les 3 et 4 mars. C'était une des deux « fenêtres » proposées par l'instance de Lausanne (avec les 2 et 3 mars) au FC Nantes et Cardiff City, qui avaient jusqu'au 18 octobre pour confirmer leur accord et disponibilité aux dates envisagées. Les clubs français et gallois sont en litige concernant le paiement du transfert (17 M€) de l'attaquant argentin. Emiliano Sala est décédé dans un accident d'avion privé, le 21 janvier 2019, alors qu'il rejoignait son nouveau club. Le corps de son pilote, David Ibbotson, n'a jamais été retrouvé. Toujours dans cette affaire, le procès de David Henderson (67 ans) - l'opérateur du vol funeste - qui avait finalement confié cette mission à son collègue « Ibbo », se tient actuellement à la Cour de la Couronne de Cardiff. lire aussi Le pilote « fantôme » David Henderson plaide en partie coupable Ce procès a repris mercredi matin peu après 11h30 (heure française), avec l'audition, devant les jurés, des premiers témoins : Fay Keely, la propriétaire (via une société fiduciaire) du monomoteur qui s'est crashé dans la Manche avec ses deux passagers, et David Smith, un ingénieur mécanicien qui a assuré la maintenance du Piper Malibu à plusieurs reprises entre décembre 2015 et novembre 2018.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles