Foot - Affaire sextape - Bleus - Pour Noël Le Graët, Karim Benzema « reste sélectionnable » en équipe de France

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président de la Fédération française de football confirme qu'en dépit de sa condamnation à un an de prison avec sursis dans le cadre de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema peut poursuivre sa carrière en équipe de France. Joint mercredi matin, Noël Le Graët, le patron de la Fédération française de football (FFF), reste fidèle à ce qu'il envisageait avant la décision du tribunal de Versailles : Karim Benzema, condamné à un an de prison avec sursis et 75 000 € d'amende dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, peut continuer sa carrière en bleu. « Je ne sais pas ce que décideront Karim et ses avocats, à savoir s'ils font appel, mais en ce qui concerne la Fédération, il n'y a aucun changement, explique le président de la FFF. Il reste sélectionnable, tout en regrettant ce fâcheux dossier. Il n'a pas joué pendant plusieurs années en équipe de France. Cette sanction ne change rien pour moi. Il est sélectionnable. » Dans tous les cas de figure. « Même s'il ne fait pas appel, pour moi, cela ne change rien, poursuit-il. Il a le droit de travailler. On peut faire une faute, être condamné avec sursis et reprendre le travail. » lire aussi Un an de prison avec sursis pour Karim Benzema dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena Pour Le Graët, les choses sont claires : Didier Deschamps, son sélectionneur, a les mains libres : « Je suis content du joueur. Il est performant, il se conduit parfaitement bien. Il n'est pas question que la Fédération prenne une décision qui serait plus forte que la justice. Dans la mesure où Didier veut le sélectionner, la Fédération n'aura aucune opposition. Il n'y a aucun obstacle à ce qu'il continue de jouer en équipe de France ». Quant aux critiques que pourrait subir la FFF en adoptant cette position, comme à son habitude, Le Graët les balaie d'un revers de la main : « Des critiques, j'en ai eu dans ma vie. J'ai 80 ans bientôt et je suis encore debout. J'ai un peu d'expérience... et je ne parle pas d'âge. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles