Foot - ALL - Le Bayer Leverkusen s'amuse contre le Borussia Mönchengladbach

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Bayer Leverkusen n'a pas eu à forcer son talent pour battre facilement (4-0) le Borussia Mönchengladbach samedi. Le « Top Spiel », affiche de la 2e journée en Bundesliga, n'a pas tenu toutes ses promesses. Il n'y a pas vraiment eu de match samedi en fin d'après-midi entre un Bayer Leverkusen surpuissant et un Borussia Mönchengladbach complètement dépassé et logiquement battu (4-0). lire aussi Les résultats de la 2e journée de Bundesliga Dans le duel entre anciens de la Ligue 1, Alassane Plea et Marcus Thuram d'un côté (Gladbach), Moussa Diaby et Mitchel Bakker de l'autre (Bayer), les anciens Parisiens ont largement contribué au succès de leur équipe. Le Néerlandais est à l'origine de l'ouverture du score : sa frappe croisée du gauche a heurté le poteau avant de revenir sur la jambe de Sommer, étrangement statique, et buteur contre son camp. Thuram et Plea sortent sur blessure Déjà buteur la semaine dernière contre l'Union Berlin (1-1), le virevoltant ailier a lui marqué le troisième but et offert le deuxième à Patrik Schick. Bakker y est également allé de sa passe décisive, à destination du joueur formé au PSG. Le latéral gauche est aussi à l'origine du quatrième but, étant avant-dernier passeur. Il a toutefois failli se faire expulser avant la mi-temps (43e) et a concédé un penalty pour avoir séché Lainer dans sa surface. Ce dernier est sorti sur blessure, touché à la cheville droite, et Hradecky a détourné le tir de Stindl. lire aussi Le classement de la Bundesliga Vingt minutes avant lui, Marcus Thuram avait également été contraint de céder sa place (20e), blessé au genou droit par Jonathan Tah. Et deux minutes plus tard, Alassane Plea s'est planté le pied droit dans la pelouse. L'ancien Niçois a pu jouer 63 minutes, sans jamais se montrer dangereux toutefois. Il a fini par sortir, lui aussi sur blessure. Comme Matthias Ginter, contraint de céder sa place à la suite d'un malaise.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles