Foot - ALL - Bayern - Benjamin Pavard (Bayern) : « On est obligés de ne pas célébrer les buts »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Après son but sur la pelouse de l'Union Berlin pour la reprise de la Bundesliga dimanche (2-0), le latéral droit du Bayern Munich a confié ses sensations, forcément bizarres. Auteur du deuxième but du Bayern Munich, dimanche à Berlin contre l'Union (2-0) pour la reprise de la Bundesliga, Benjamin Pavard a forcément dû rester très sobre dans sa célébration. Cela l'a un peu frustré comme le latéral droit champion du monde l'a confié, ce lundi, sur RMC : « On doit faire attention. On est obligés de ne pas célébrer les buts, même si on en a envie. » Benjamin Pavard : « On peut être utiles » Mais la frustration était surtout due aux conditions très particulières du huis clos, imposé à tous en raison des précautions extrêmes à prendre face au coronavirus : « C'était complètement différent parce qu'il n'y avait pas de public. Personne ne chantait, on s'entendait parler. C'était un peu compliqué, mais c'est notre métier et on se doit d'être professionnels. » Benjamin Pavard, latéral droit du Bayern Munich « Cristiano et Messi sont critiqués, je ne vois pas pourquoi j'y échapperais... Il est aussi revenu sur les critiques dont il fait l'objet : « J'ai fait une bonne saison. Je ne suis pas latéral droit de métier. En deux ans, je trouve que j'ai fait énormément de progrès. Certaines personnes vont dire qu'il n'y a pas d'arrière droit, qu'ils ont mis Kimmich au milieu... Mais si je n'étais pas bon à ce poste, je pense qu'ils auraient trouvé une solution pour me mettre sur le banc. Ça veut dire que je suis performant, que j'ai la confiance du club, du coach. Ça se ressent que je prends du plaisir sur le terrain. » La 26e journée de Bundesliga De toute façon, Pavard assure : « Je ne lis pas la presse. Je n'ai rien contre les critiques constructives. Ceux qui regardent mes matchs savent que je suis performant. Ce qui me dérange, ce sont ceux qui ne regardent pas mes matchs et qui me critiquent. Même les meilleurs joueurs du monde, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, sont critiqués, je ne vois pas pourquoi j'y échapperais... » Et Pavard de conclure : « Je n'ai rien à prouver à personne. Si le Bayern est venu me chercher à Stuttgart, c'est qu'ils ont vu de la qualité chez moi. » Le classement de la Bundesliga

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi