Foot - ALL - Bayern - Le départ annoncé de Jérôme Boateng suscite des tensions au Bayern Munich

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Désormais officiel, le départ de Jérôme Boateng en fin de saison a ravivé les tensions entre le directeur sportif du Bayern Munich Hasan Salihamidzic et l'entraîneur Hansi Flick. Après la défaite contre le PSG (2-3) en quarts de finale aller de Ligue des champions, Hasan Salihamidzic a confirmé mercredi soir le départ de Jérôme Boateng à la fin de la saison. Le Bayern Munich ne proposera pas de prolongation au défenseur central (32 ans), dont le contrat se termine le 30 juin. Le départ de Boateng « était une décision commune de la direction du club et le coach y a été associé, a assuré le directeur sportif du Bayern Munich. Je l'ai expliqué à Jérôme, il a compris. » Hansi Flick, entraîneur du Bayern « Je n'ai pas à répondre à toutes les questions si je ne veux pas le faire. Jouer un peu la comédie, ça fait aussi partie du métier d'entraîneur » Associé peut-être, mais pas forcément convaincu, Hansi Flick a clairement laissé entendre qu'il regrettait ce départ : « Tout le monde connaît mon sentiment par rapport à Jérôme et quelles sont ses qualités », a dit l'entraîneur du Bayern Munich, alors qu'il s'était à plusieurs reprises prononcé pour une prolongation de contrat de son défenseur. lire aussi Ça se crispe au Bayern Munich entre Hansi Flick et Hasan Salihamidzic Relancé sur le sujet mercredi en conférence de presse d'après-match, Flick s'est soudain fermé : « Je dois répondre ici aux questions de façon professionnelle, mais je n'ai pas à répondre à toutes les questions si je ne veux pas le faire. Jouer un peu la comédie, ça fait aussi partie du métier d'entraîneur. » Cette divergence sur Boateng vient remettre de l'huile sur le feu des relations entre Flick et Salihamidzic, déjà houleuses ces dernières semaines. Vainqueur de six trophées pour sa première saison au Bayern en 2019-2020, l'entraîneur refuse toujours de confirmer qu'il restera au club la saison prochaine et élude systématiquement la question. « Ce qui m'intéresse, c'est que nous jouions bien au football, tout le reste ne me concerne pas pour l'instant », a-t-il répondu mercredi soir à une question sur son avenir. Son contrat court jusqu'en 2023. lire aussi Au Bayern Munich, une longue tradition de conflits internes