Foot - ALL - Bayern - D'un camp de réfugiés au Bayern, les trois vies d'Alphonso Davies

L'Equipe.fr
L’Equipe

Né dans un camp de réfugiés au Ghana, puis devenu une star du soccer au Canada, l'ailier gauche Alphonso Davies (19 ans) est la révélation de la première partie de saison du Bayern, qui reçoit Wolfsburg ce samedi (15h30). Alphonso Davies fait tout vite. Très vite. Mercredi, à Fribourg (3-1), il l'a prouvé une fois encore lorsque à la 16e minute de jeu, parti de sa surface de réparation comme une bombe, il a remonté tout le terrain en quelques secondes afin d'offrir à Robert Lewandowski l'ouverture du score du Bayern. Une chevauchée spectaculaire et la troisième passe décisive de la semaine pour le Canadien, déjà auteur de deux offrandes contre Tottenham (3-1) en Ligue des champions. Calendrier et résultats de la Bundesliga Arrivé il y a presque un an en Bavière pour jouer en attaque, « Phonzie », 19 ans, a disputé les 11 derniers matches du Bayern à un poste d'arrière gauche où il apporte sa vivacité. Et a démontré une fois de plus une capacité d'adaptation étonnante tirée d'une histoire personnelle hors norme. Davies est né le 2 novembre 2000 au Ghana dans un camp de réfugiés de Buduburam. Ses parents, originaires du Libéria, venaient de fuir les combats de la seconde guerre civile (1999-2003) au pays de George Weah. « Nous n'avions ni vêtements, ni nourriture. Il nous fallait enjamber les cadavres », décrira sa maman, Victoria, en 2017. Les conditions dans le bidonville ne sont guère mieux. Confrontés à l'insécurité et la misère, les parents d'Alphonso sont autorisés à émigrer au Canada en 2005. Ils atterrissent dans l'Ontario, puis très vite à Edmonton (Alberta). Sur cette terre de hockey sur glace, le petit Davies ne vit que pour le soccer. À 8 ans, n'ayant pas les moyens de se payer une licence, il intègre un club grâce à un programme d'aide aux enfants défavorisés. Celui qui rappelle un certain Arjen Robben à son coach se fait une sacrée réputation et tape dans l'oeil de la franchise de MLS des Whitecaps de Vancouver, qu'il rejoint à 14 ans. Le classement de la Bundesliga Dans l'Ouest canadien, l'insouciance et le talent du surdoué épatent. Sur les deux ailes ou en pointe, Davies enchaîne les records de précocité. À 15 ans, il devient le plus jeune buteur de l'histoire de l'USL (D3 nord-américaine à l'époque), puis fait ses débuts en MLS (deuxième plus jeune joueur de l'histoire derrière Freddy Adu) la même année. Le 6 juin 2017, « Phonzie » obtient la nationalité canadienne et, le même jour, est convoqué par la sélection nationale (17 sélections, 5 buts). Il en devient le plus jeune joueur de l'histoire, en même temps que la coqueluche de Vancouver et de Ligue nord-américaine. Le 25 juillet 2018, malgré la concurrence de nombreux grands clubs européens, le Bayern Munich, pourtant peu enclin aux folies, annonce la signature du kid pour 22 millions de dollars (près de 26 millions d'euros) avec bonus, un record pour la MLS. « C'est un des meilleurs joueurs de sa génération, nous attendons beaucoup de lui », déclare alors Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern Munich. Davies déménage de continent pour la troisième fois et débarque en Europe en janvier 2019. Le Canuck affronte son changement de statut le sourire aux lèvres et participe à six bouts de matches lors de la seconde moitié de saison des Bavarois. Pris sous son aile par Alaba, « Usain », comme le surnomment ses coéquipiers en raison de sa vitesse, apprend vite. « Il devient le chouchou des fans, prouve que le travail paye et va s'inscrire dans la durée au Bayern », anticipe même Salihamidzic dans un entretien diffusé par l'Abendzeitung. Son face-à-face remarqué contre un autre surdoué de Bundesliga, Jadon Sancho (4-0, le 9 novembre), et sa fin d'année canon lui donnent raison. Le « rêve » de Phonzie se poursuit et celui qui veut seulement « profiter et que sa famille soit fière » n'oublie pas son pays d'adoption. Symbole de l'immigration canadienne, il était le visage et la voix de la campagne d'organisation de la Coupe du monde 2026.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi