Foot - ALL - Bayern - Kingsley Coman veut une rallonge pour prolonger au Bayern Munich

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'international français réclamerait le même traitement que Robert Lewandowski, plus gros salaire du Bayern, pour prolonger à Munich.

Kingsley Coman va-t-il effectuer une septième saison au Bayern Munich ? Lié au club munichois jusqu'au 30 juin 2023, l'international francais (30 sélections, 5 buts) souhaiterait une nouvelle fois prolonger en Bavière, mais selon l'hebdomadaire Sportbild, le clan de l'attaquant réclamerait 12 M€ net par an (soit 20 M€ brut), les mêmes émoluments que perçoit Robert Lewandowski, joueur munichois le mieux payé. Or ses dirigeants ne sont en aucun cas disposés à offrir un tel pont d'or à un joueur qui perçoit actuellement 12 M€ brut annuels.

lire aussi
La fiche du joueur

Successeur de Karl-Heinz Rummenigge en tant que président du conseil d'administration du Bayern à partir du 1er juillet, Oliver Kahn a proposé 13 M€ brut par an, ce qui a été jugé largement insuffisant par les représentants de l'ancien Parisien (25 ans dimanche), qui ont entre-temps engagé l'agent Pini Zahavi pour tenter de lui trouver une porte de sortie en Premier League.

lire aussi
Les négociations n'avancent pas entre le Bayern et Kingsley Coman

Nagelsmann compte sur lui
Cette stratégie rappelle celle de l'entourage de David Alaba, il y a quelques mois, lorsque là aussi un salaire de 20 M€ brut par an avait été exigé, alors que les Munichois proposaient 13 M€, avant que les négociations soient définitivement rompues et que l'Autrichien, en fin de contrat, parte au Real Madrid.

Auteur en 2020-2021 de sa meilleure saison depuis qu'il a rejoint le sud de l'Allemagne en août 2015, Coman s'est pleinement épanoui sous les ordres de Hansi Flick et le nouvel entraîneur Julian Nagelsmann compte sur lui. Ces derniers mois, le joueur a répété son souhait de vouloir s'inscrire dans la durée à Munich, en s'inspirant de Franck Ribéry qui est resté douze ans au Bayern (2007-2019).

Selon nos informations, les responsables du Bayern ne le laisseront pas partir cet été, à moins d'une offre supérieure... à 100 M€.