Foot - ALL - Le Bayern Munich étrille le Hertha Berlin avec un but de Tolisso et reprend son avance sur Dortmund

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Bayern s'est largement imposé face au Hertha Berlin (4-1) ce dimanche en clôture de la 20e journée de Bundesliga. Corentin Tolisso, buteur, et Kingsley Coman, passeur, ont brillé. L'accident face au Borussia Mönchengladbach il y a deux semaines est définitivement enterré. Après la correction infligée à Cologne (4-0), le Bayern a maintenu son rythme implacable en Bundesliga en écrasant le Hertha Berlin (4-1) et a montré par la même occasion que la pression de Dortmund - revenu à trois points avant le match - ne lui fait pas peur. lire aussi Le film de Bayern Munich - Hertha Berlin Monopolisant le ballon, harcelant insatiablement l'adversaire quand ils le cèdent, les Bavarois ont écrasé des Berlinois sans solutions (29 tirs à 6). Guidés par le deuxième but de la saison de Tolisso après celui somptueux inscrit face à Cologne le week-end dernier, les hommes de Nagelsmann ont fait le break sur un coup franc de Kimmich dévié par Thomas Müller (2-0, 45e). L'addition aurait pu être encore plus salée mais le gardien berlinois Alexander Schwolow a fait des miracles, s'interposant notamment devant Coman (10e, 16e), Lewandowski (20e, 27e), Sané (48e) et Müller (66e). Accablé, le gardien allemand a fini par craquer en loupant une passe anodine, interceptée par Leroy Sané et qui a poussé le ballon dans le but vide (3-0, 74e). Serge Gnabry a ensuite entériné le festival des siens (4-0, 79e). Jurgen Ekkelenkampa sauvé l'honneur pour le Hertha en fin de match en profitant d'une mauvaise passe en retrait de Dayot Upamecano, entré en jeu (1-4, 80e). Coman et Tolisso à la fête Les Français ont le sourire en Bavière. À peine le match avait-il débuté que Tolisso ouvrait le score en reprenant comme un vrai attaquant de métier un centre de Thomas Müller (2e). Signalé hors-jeu, le milieu de terrain français a dû patienter, avant d'exulter 20 minutes plus tard en coupant de la tête un centre de Kingsley Coman (1-0, 25e). Un but 100% français qui récompense également le très bon match de Coman. L'ex-titi parisien a sans cesse provoqué sur son côté gauche, mettant au supplice la défense berlinoise et a rappelé pourquoi le Bayern l'a récemment prolongé en lui octroyant le troisième meilleur salaire du club. Grâce à sa victoire, le Bayern a repris six points d'avance sur Dortmund et enfonce un peu plus le Hertha dans la crise, treizième et trois points devant Augsbourg, barragiste.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles