Foot - ALL - Quatre jours après l'attaque du bus, le Borussia Dortmund a gagné

L'Equipe.fr
Quatre jours après l'attentat qui a visé leur bus, les joueurs du Borussia Dortmund ont battu l'Eintracht Francfort. Ce court succès leur permet de rester au contact d'Hoffenheim, le troisième, vainqueur du Borussia Mönchengladbach au terme d'un match fou (5-3).

Quatre jours après l'attentat qui a visé leur bus, les joueurs du Borussia Dortmund ont battu l'Eintracht Francfort. Ce court succès leur permet de rester au contact d'Hoffenheim, le troisième, vainqueur du Borussia Mönchengladbach au terme d'un match fou (5-3).Le match : Dortmund - Francfort, forcément particulierQuatre jours après l'attentat dont ils ont été la cible mardi soir, trois jours après leur quart de finale aller de Ligue des champions contre Monaco (2-3), les joueurs du Borussia Dortmund jouaient de nouveau dans leur Signal Iduna Park, samedi, à l'occasion de la 29e journée de Bundesliga. De retour après six semaines d'arrêt pour une déchirure musculaire, Marco Reus a ouvert le score dès la troisième minute contre l'Eintracht Francfort (3-1 score final), d'une talonnade magnifique. Le passeur était l'Américain Christian Pulisic, auteur d'une entrée en jeu convaincante contre Monaco mercredi.Les Borussen n'ont pas respiré la sérénité, ils ont notamment laissé Marco Fabian tout seul aux abords de la surface. Pas attaqué, le Mexicain a armé une frappe terrible, qui a terminé dans la lucarne de Bürki (29e). Impuissant sur ce coup, le gardien suisse venait de sortir une reprise à bout portant de Mijat Gacinovic (22e). Terrible, le tir de Sokratis l'est également. Le défenseur s'est joué de deux défenseurs avant de mettre tout ce qu'il avait pour redonner l'avantage au BVB (35e).L'intensité a baissé en seconde période, Pierre-Emerick Aubameyang a marqué son 26e but de la saison en Bundesliga sur un service d'Ousmane Dembélé, ce qui permet au BVB de rester à un point de la troisième place. Et de reprendre confiance avant son quart de finale retour de C1 mercredi en Principauté.La course à l'Europe : Hoffenheim ne lâche rienDans le même temps, Hoffenheim a fait passer ses supporters par toutes les émotions contre le Borussia Mönchengladbach (5-3). La joie, pour commencer, lorsqu'Adam Szalai a permis au TSG de mener 2-0 (9e, 24e). La frustration, ensuite : Jannik Vestergaard et Lars Stindl ont remis les deux équipes à égalité en quatre minutes (31e, 35e). Ils ont basculé dans une douce euphorie en seconde période : Kerem Demirbay a redonné l'avantage à Hoffenheim, avant que Mark Uth ne marque le but du break (75e). Mahmoud Dahoud ne leur a pas laissés le temps de prolonger cet état : le futur joueur du Borussia Dortmund a réduit l'écart (78e). Ils ont finalement pu savourer cette fin de match grâce à Demirbay, auteur d'un doublé à la 89e minute.Le RB Leipzig est bien parti pour se qualifier directement pour la Ligue des champions huit ans après sa création. Les joueurs de Ralph Hasenhüttl ont passé un samedi après-midi tranquille contre le SC Fribourg, qu'ils ont battu (4-0) sur des buts de Poulsen (36e), Werner (42e), Keita (51e) et Diego Demme (90e+1). Ils sont deuxièmes, avec sept points d'avance sur Hoffenheim.Le Hertha Berlin n'a pas profité de la défaite de Fribourg pour consolider sa cinquième place : il s'est incliné (0-1) à Mayence. Le FC Cologne d'Anthony Modeste aurait pu doubler tout ce beau monde, mais il a aussi perdu, à Augsbourg (1-2).Le maintien : coup d'arrêt pour IngolstadtCe court succès permet à l'équipe bavaroise, qui a terminé la rencontre à neuf après les expulsions de Ja-Cheol Koo (89e) et Alfred Finnbogason (90e+2), de reprendre quatre points d'avance sur Ingolstadt. L'équipe de Marcel Tisserand, qui restait sur trois succès, a connu un coup d'arrêt à Wolfsburg, où elle s'est lourdement inclinée (0-3).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages