Le Bayern Munich bat Düsseldorf et conforte sa place de leader

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le club bavarois, emmené par Benjamin Pavard, a très facilement disposé de Düsseldorf (5-0) et compte provisoirement dix points d'avance sur son dauphin, Dortmund.

Le match : 5-0

Le Bayern Munich continue de dérouler et file vers son huitième titre d'affilée avec dix points d'avance sur le Borussia Dortmund qui jouera, demain, à Paderborn. Le confinement n'a vraiment pas coupé l'appétit des Bavarois qui n'ont fait qu'une bouchée du Fortuna Düsseldorf (5-0).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pour les quinze ans de l'inauguration de l'Allianz-Arena, les partenaires de Neuer ont tiré un feu d'artifice, malheureusement à huis clos. Robert Lewandowski a encore été le détonateur de ce succès avec un doublé (43e et 50e). L'international polonais a notamment inscrit une belle « Madjer » en début de seconde période. Il aurait pu être imité par Benjamin Pavard. Le champion du monde 2018 a été à l'origine de l'ouverture du score mais sa reprise a été déviée dans son but par le défenseur central du Fortuna Mathias Jörgensen (15e).

Les Munichois viennent d'enchaîner quatorze victoires en quinze matches de Championnat

Le latéral droit français s'est rattrapé, moins d'un quart d'heure plus tard, en marquant d'une belle tête piquée (29e). C'est son pendant sur le côté gauche de la défense munichoise, Alphonso Davies, qui a scellé le score dès la 52e minute. À l'issue d'une percée plein axe et d'un double contact inspiré, l'international canadien est allé battre d'un plat du pied droit Florian Kastenmeier pour le cinquième but bavarois face à un Fortuna qui peut trembler pour son maintien (16e). Superpuissant, le Bayern assoit sa domination sur la Bundesliga à cinq journées de la fin. Sa dernière défaite remonte au 7 décembre 2019 à Mönchengladbach (1-2). Les Munichois viennent d'enchaîner quatorze victoires en quinze matches de Championnat.

Lucas Hernandez a aussi effectué son retour comme titulaire en défense centrale à gauche de David Alaba. Le champion du monde 2018 a réussi une première mi-temps rassurante dans l'engagement avec une belle assurance dans la relance. Le défenseur tricolore a été dans le rythme pendant quarante-cinq minutes avant son remplacement sur blessure, à la pause, par son compatriote Mickaël Cuisance.

Le joueur : Benjamin Pavard, recrue de l'année

Le Français a été l'homme de la première période. Il est impliqué directement sur les deux premiers buts. Sur l'ouverture du score, sa reprise est déviée par Mathias Jörgensen (15e). Le deuxième ne doit rien à personne. Le défenseur est dans un timing parfait pour prendre l'ascendant sur Niko Giesselmann et battre Florian Kastenmeier d'une belle tête piquée (29e). Benjamin Pavard (24 ans) a fait preuve de beaucoup d'activité dans son couloir droit jusqu'à son remplacement par Odriozola après l'heure de jeu (62e).

L'ancien Lillois a encore démontré qu'il était la meilleure recrue munichoise cette saison. Le défenseur est un des Bavarois qui a le plus joué avec 39 matches toutes compétitions confondues dont 27 en 29 journées de Championnat. L'international français a inscrit quatre buts pour trois passes décisives en Bundesliga. Depuis la reprise, il en est à son deuxième but après une autre tête face à l'Union Berlin dans le match de reprise (2-0).

Le chiffre : 29

Avec ce nouveau doublé, Robert Lewandowski a inscrit ses 28e et 29e buts en Bundesliga en 27 matches. L'international polonais plane sur le classement des buteurs allemands. Il a déjà dépassé son total de la saison dernière (22), égalé celui de 2017-2018 et file vers son record de trente réalisations sous le maillot bavarois en 2015-2016 puis 2016-2017. L'avant-centre de 31 ans est dans la forme de sa vie et ses partenaires semblent décidés à le pousser vers les sommets.

Sur son premier but, il est servi sur un plateau par Thomas Müller pour un plat du pied droit tranquille à la suite d'une séquence collective fabuleuse initiée par Kimmich (43e). La reprise du Polonais d'une talonnade géniale ne doit rien à personne sur sa seconde réalisation (50e). Toutes compétitions confondues, l'attaquant bavarois en est déjà à 43 buts en 37 matches dont onze en six matches de Ligue des champions dont il reste le meilleur buteur depuis le gel de cette compétition. À ce rythme, il s'affirme comme un candidat plus que sérieux au prochain Ballon d'Or France Football.

Retrouvez cet article sur L’Équipe

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi