Foot - ALL - Bundesliga : des clubs réticents à libérer leurs internationaux allemands pour le match en Ukraine

·1 min de lecture

Selon le magazine « Kicker » publié ce jeudi, plusieurs clubs de Bundesliga sont réticents, en raison de la pandémie de coronavirus, à libérer des joueurs internationaux allemands pour le match de Ligue des nations en Ukraine, le 10 octobre. L'information a été révélée par le magazine allemand Kicker, ce jeudi. La publication affirme que des clubs de Bundesliga rechignent à libérer leurs internationaux allemands pour un déplacement, dans le cadre de la Ligue des nations, de la Nationalmannschaft prévu le 10 octobre en Ukraine, une « zone à risque » de Covid-19. « Nous travaillons à des solutions, mais nous nous réservons le droit de ne pas mettre les joueurs à disposition, tant qu'il n'y aura pas une règle qui permettra de les faire jouer immédiatement à leur retour », met ainsi en garde le manager de l'équipe de Dortmund Sebastian Kehl, cité par Kicker. C'est aussi « ce que pensent les responsables du FC Bayern et du RB Leipzig », ajoute le magazine. Oliver Bierhoff, le directeur de la DFB (Fédération allemande) a prévu d'organiser un aller-retour à Kiev de moins de 36 heures, sans aucun contact avec le monde extérieur, en dehors du match. « Nous allons rester là-bas en cercle fermé », a-t-il promis.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles