Foot - ALL - M'Gladbach - Lilian Thuram « extrêmement choqué » par le crachat de son fils Marcus, avec Mönchengladbach

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Lilian Thuram est revenu sur le crachat de son fils Marcus, lundi, sur RCI Guadeloupe. S'il a condamné son geste, le champion du monde 1998 a aussi tenté de l'expliquer, pour en atténuer sa portée. Trois jours après les faits, Lilian Thuram a réagi lundi au crachat de son fils Marcus, survenu samedi lors d'un match de Bundesliga avec son club du Borussia Mönchengladbach. Le champion du monde 1998 s'est d'abord dit « extrêmement choqué » de ce qu'il a vu. « Je me suis même posé la question de savoir est ce que c'était vraiment mon fils, en fait », a-t-il expliqué sur les ondes de RCI Guadeloupe. Puis l'ancien défenseur (48 ans) s'est montré plus clément, défendant même son garçon.

« C'est involontaire » « Après coup, j'ai eu son explication, c'est-à-dire qu'il était rage de colère, et donc il a insulté l'adversaire et sans faire exprès effectivement, il a eu de la salive qui est partie, a estimé Lilian Thuram. Lui, ce qu'il veut, c'est que les gens retiennent que c'est involontaire parce que lui, il se dit : "Mais papa, je ne voudrais pas que les gens pensent que je suis capable de cracher volontairement sur quelqu'un parce que ça n'a pas de sens." » « C'est un geste qui ne doit pas exister sur le terrain de foot » « Et d'ailleurs, lorsqu'il a pris le carton rouge, a poursuivi l'ancien défenseur des Bleus, la première personne qu'il a appelée lorsqu'il était dans les vestiaires, c'est son petit frère, pour lui dire : "Képhren, je n'ai pas fait exprès, je t'assure, j'étais en train de crier, j'étais énervé, j'avais une rage et la salive est sortie toute seule", et donc en fait, lui, il accepte - et je pense que c'est normal - qu'il soit puni parce qu'effectivement, c'est un geste qui ne doit pas exister sur le terrain de foot. » Pour son geste contre Stefan Posch, face à Hottenheim, Marcus Thuram, qui a aussi présenté ses excuses, a écopé d'une suspension de cinq matches. Son club lui a aussi infligé une amende record.