Foot - Amical - Amical : l'Italie s'impose facilement face à l'Estonie, la Pologne défait l'Ukraine

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'Italie a logiquement battu l'Estonie, à domicile, ce mercredi soir en amical (4-0). La Pologne, pourtant privée de Robert Lewandowski, s'est aussi imposée contre l'Ukraine (2-0). Opposée à l'Estonie, ce mercredi soir en amical, l'Italie s'est logiquement imposée (4-0). Dominateurs dès les premiers instants, les joueurs de Roberto Mancini - qui n'était pas sur le banc après un test positif au Covid-19 - s'en sont remis au milieu de Fribourg, Vincenzo Grifo, qui inscrivait le premier but à la 14e, après une jolie frappe de l'extérieur de la surface. Ils ont ensuite accéléré pour doubler la mise, quelques minutes plus tard, par Federico Bernardeschi, l'attaquant de la Juventus, qui inscrivait son 5e but avec l'Italie, lui aussi hors de la surface. En seconde période, même si les Estoniens ont affiché plus d'autorité au milieu de terrain et ont failli tromper Salvatore Sirigu (57e), les Italiens ont été solides défensivement. Les visiteurs ont alors libéré des espaces et finissaient par rendre les armes après un deuxième but de Grifo sur penalty (75e). En fin de match, Riccardo Orsolini, le milieu de Bologne, participait aussi au festival de la Squadra azzurra (86e). Avec ce succès, l'Italie peut aborder sereinement son match contre la Pologne, en Ligue des Nations (le 15 novembre à 20h45). lire aussi Le film du match La Pologne fait aussi le plein de confiance Privé de Robert Lewandowski, l'attaquant star du Bayern Munich, la Pologne s'est aussi imposée, en amical, contre l'Ukraine (2-0). Malgré un état d'esprit combatif des Ukrainiens, qui se créaient les premières occasions de la rencontre (14e et 22e), les joueurs de Jerzy Brzeczek se sont montrés patients. Et en repositionnant son bloc légèrement plus haut, la Pologne a tout de suite répliqué (24e et 31e). Une mauvaise sortie d'Andreï Lounine, le gardien visiteur, permettait à Krzysztof Piatek d'inscrire son 8e but en sélection (40e). Toujours en affichant une grande détermination à aller de l'avant, les joueurs ukrainiens se sont fait punir par leurs lacunes défensives après la pause. Sur un coup de pied arrêté, les Polonais ont profité d'un ballon cafouillé dans la surface pour inscrire le 2e but de la rencontre, grâce au jeune Jakub Moder (63e). Ce week-end, l'Ukraine se déplacera en Allemagne, en Ligue des nations (le 14 novembre à 20h45).

lire aussi Le film du match