Foot - Amical - En amical, Metz l'emporte face à une équipe de Troyes diminuée

·3 min de lecture

Affaiblie par un onze expérimental au coup d'envoi et une expulsion précoce, l'Estac a été battue par un FC Metz mieux rodé (1-2), ce mercredi, en amical, à dix jours de la reprise. Frédéric Antonetti et Laurent Batlles avaient des attentes bien différentes de ce galop d'essai disputé à Homécourt, à une demi-heure au nord-ouest de Metz, devant un millier de supporters (une première en public pour le FCM lors de sa campagne amicale). Côté lorrain, quatre jours après la défaite contre Mönchengladbach (0-1), le tacticien corse avait concocté une solide composition, proche du onze type à quelques exceptions près. En face, son homologue de l'Estac a, lui, fait débuter les jeunes qui avaient terminé lors du revers à Angers (0-3), samedi dernier. Une équipe B, voire C, sans aucun titulaire. lire aussi Tour de France des clubs : Troyes entre dans l'ère City Group Résultat, la première période a été déséquilibrée, même si les Troyens ont surpris leurs adversaires en ouvrant rapidement la marque par Kukharevych (0-1, 7e), bien servi par Suk. Mais les Messins ont vite repris le dessus et égalisé grâce à Niane (1-1, 10e), à l'affût après un mauvais renvoi sur un corner. Les Grenat ont ensuite multiplié les actions, mais se sont heurtés au mur Bouallak, pourtant n°4 dans la hiérarchie, ou ont manqué d'application dans la finition. À force de subir, Troyes a même vu Bombo, son capitaine du jour, être expulsé pour avoir crocheté Niane (42e), qui filait au but. Ça ne pardonne pas, même en amical. Et cela n'a pas aidé ses coéquipiers à combler leurs carences. Troisième but en quatre matches pour Joseph Les entrées de cadre à la pause ont un peu aidé l'Estac à corriger certains défauts (placement, alignement, agressivité...), mais Joseph, lui aussi entré à la mi-temps, a donné l'avantage au FC Metz dès l'entame du second acte (2-1, 48e), en solitaire. Sa troisième réalisation en quatre rencontres de préparation. Quelques minutes plus tard, Tardieu a commis une main dans la surface et offert le penalty du break à Vagner, mais ce dernier l'a envoyé sur la barre (55e). La partie a alors perdu en intensité et le score n'a plus bougé. À dix jours de la reprise du Championnat, Metz bouclera sa pré-saison avec deux oppositions (face à l'UNFP vendredi et Montpellier samedi), alors que Troyes effectuera une ultime répétition face à Montpellier, samedi. Les deux équipes se retrouveront le week-end des 11 et 12 septembre pour une revanche, à l'occasion de la cinquième journée de Ligue 1. La compo messine Oukidja (Caillard, 46e) - Delaine (Bassi, 46e), Bronn (cap.) (Lacroix, 46e), M. Fofana, Udol (Yade, 63e) - Maïga (Mbengue, 63e), N'Doram (Bo. Traoré, 46e), Sarr (Tchimbembé, 12e) - L. Gueye (Mikautadze, 46e), Niane (Joseph, 46e), C. T. Sabaly (Vagner, 46e)
Entraîneur : F. Antonetti La compo troyenne Bouallak (Moulin, 46e) - Kohon (Giraudon, 46e), Bombo (cap.), Alfatahi (Salmier, 46e) - Lumeka (Kaboré, 46e), Krastev (Kouamé, 46e), Mazou (Azamoum, 46e), Chadli (Tardieu, 46e), Dongmo (Domingues, 46e) - Kukharevych (Ripart, 46e), Suk (Chambost, 46e)
Entraîneur : M. Batlles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles