Foot - Amical - Lens renverse Reims en amical

·3 min de lecture

Mené au score, Lens a finalement battu Reims (2-1) à Boulogne-sur-Mer, ce samedi. Ekitiké a ouvert le score pour les Champenois, Banza et Wooh ont ensuite permis aux Nordistes gagner leur premier match dans cette préparation. Les encouragements et chants des supporters lensois, placés au bas de la tribune Franck Ribéry, auront finalement payé, ce samedi à Boulogne-sur-Mer. Menés par Reims, les Sang et Or ont su renverser les Champenois (2-1) et remporter ainsi leur premier succès dans cette préparation. Une victoire très intéressante, puisque les Nordistes étaient privés de plusieurs joueurs (Michelin et Medina aux JO, Machado et Kakuta blessés, Fortès absent), et que les Rémois réalisaient jusqu'alors un grand chelem (4 victoires). lire aussi La fiche de Lens D'entrée, les joueurs de Franck Haise ont cru marquer par Ganago, mais le but a été refusé pour hors-jeu (2e). Et c'est Reims qui a finalement pris les devants. Idéalement placé plein axe, Abdelhamid aurait pu ouvrir le score une première fois, mais sa reprise de la tête a manqué le cadre (14e). C'est finalement Hugo Ekitiké qui y est parvenu. Déjà buteur face à Auxerre (4-1, doublé le 10 juillet) et au Paris FC (1-0, le 14), le joueur de 19 ans a récidivé et de superbe manière. Il y avait du vent au Stade de la Libération et l'attaquant, lancé par Chavalerin, a enrhumé Wooh avant de tromper Leca du droit (1-0, 24e) : prise d'espace, fixation, crochet et frappe enroulée, et un bien joli but, donc. Mais les Rémois n'ont su conserver leur avantage jusqu'à la pause. Fofana a été fauché dans la surface par Fodé Doucouré, et Simon Banza n'a pas tremblé en prenant à contre-pied Rajkovic (1-1, 42e). Après son doublé contre Le Havre (2-2) la semaine dernière, l'attaquant se met en ce moment en évidence. Une seconde période totalement maîtrisée par les Lensois Est-ce parce que les Lensois ont ensuite haussé leur niveau ? Parce que les Rémois ont changé leur système de jeu (voir ci-dessous) et qu'ils étaient, eux aussi, diminués (Hornby, Zeneli, Foket, Sierhuis et Penneteau blessés, Mbuku aux JO, Touré toujours absent) ? Un peu de tout, sans doute. Car la seconde période a été totalement maîtrisée par les Sang et Or. Rajkovic a dû s'interposer à plusieurs reprises, mais il a dû s'incliner une deuxième fois en fin de rencontre. Si le gardien a repoussé une frappe puissante de Cheick Doucouré, Wooh a bien suivi pour reprendre le ballon et sceller l'issue de cette première rencontre du jour entre les deux clubs (2-1, 85e). Après une première opposition classique, Lens et Reims enchaînent en effet un deuxième match, découpé en deux périodes de 30 minutes. La compo lensoise 3-4-1-2 : Leca - Gradit, Wooh, Haïdara - Clauss, C. Doucouré, S. Fofana, Boura (Cahuzac, 79e) - Pereira (M. Camara, 79e) - Ganago (Sotoca, 79e), Banza La compo rémoise 1e mi-temps (4-3-3) : Rajkovic - F. Doucouré, Faes, Abdelhamid, Konan - Cassama, Munetsi, Chavalerin - Kebbal, Ekitiké, Cafaro.
2e mi-temps (3-1-4-2) : Rajkovic - Gravillon, Faes, Abdelhamid - Cassama - F. Doucouré, Cafaro (Lopy, 72e), Berisha, Chavalerin - Brahimi, Ekitiké

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles