Foot - Amical - Lille réussit sa rentrée en s'imposant à Beveren en amical

·3 min de lecture

Pour son premier match amical de préparation et le baptême de Jocelyn Gourvennec, le LOSC s'est imposé (2-0) sur la pelouse de Waasland-Beveren (D2 belge). On avait laissé le LOSC le 23 mai au soir à Angers, en pleine euphorie après avoir conquis son quatrième titre de champion de France avec un succès contre le SCO (2-1). On l'a retrouvé ce vendredi soir dans le stade bien garni (1 500 supporters environ) de Waasland-Beeveren, fraîchement relégué en D2 belge. Pour leur premier match amical de la saison et le grand baptême de Jocelyn Gourvennec, nommé lundi sur le banc des Dogues, les champions de France ont livré une partie sérieuse (2-0). Sans les internationaux engagés à l'Euro 2020, et sous les yeux d'André Onana, Jonathan David et Sven Botman, qui ont seulement fait une séance de physique en avant-match, le LOSC s'est rapidement mis à l'abri, en évoluant avec un onze expérimenté en première période. La composition de la première période Jardim - Pied, Djalo, Agouzoul, Reinildo - Araujo, André (cap.), Xeka, Araujo - Ikoné, Weah Le premier but de l'exercice 2021-2022 a été marqué d'une tête décroisée par Reinildo, sur un corner de Jonathan Bamba. Dans une ambiance assez chaleureuse au Freethiel Stadion garni d'environ 1 500 spectateurs, dont un quart d'indépendants lillois, Luiz Araujo a fait le break à l'issue d'une action partie depuis la surface de Leo Jardim, très propre sur sa ligne et dans son jeu au pied (38e).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Gourvennec n'a pas touché au système mis en place par Christophe Galtier, avec évidemment le 4-4-2 et des courses inspirées de tous les côtés. Le champion de France a semblé plutôt rodé, même s'il a manqué de fraîcheur en fin de période face à un adversaire plus avancé dans sa préparation. Tiago Djalo a été rayonnant dans l'axe de défense, associé au Marocain Saad Agouzoul, tandis que la paire André-Xeka a joué comme si elle n'avait jamais coupé. Plus de difficultés techniques pour Jérémy Pied et Jonathan Ikoné. La composition en seconde période Jardim - Nlandu, Wackers, Innocenti, Bouleghcha - Lihadji, Niasse, Ascone, Ouattara (Pizzutto, 69e) - Simbakoli (Diedhiou, 84e), Gomes Jocelyn Gourvennec, qui a eu un geste réconfortant auprès de tous les titulaires durant la pause, a ensuite fait jouer la classe biberon en seconde période, et le niveau lillois a logiquement baissé d'un cran. Daniel Maderner a touché le poteau droit de Leo Jardim (50e). La pépite Angel Gomes (20 ans), qui a brillé la saison dernière en prêt à Boavista (30 matches, 6 buts, 6 passes), a pu se montrer mais l'Anglais a manqué deux fois la balle de 3-0 (61e, 77e, 87e). lire aussi Les matches marquants de la saison de Lille, champion de France L'ancien Marseillais, Isaac Lihadji, a aussi montré sa puissance de dribbles. Leo Jardim s'est fait une frayeur sur un contact avec l'avant-centre de Beveren mais a finalement pu reprendre sa place (81e). Les Dogues rejoueront mercredi contre La Gantoise à Luchin (17 heures), avant de défier Courtrai samedi (17 heures), puis Benfica et le FC Porto la semaine suivante. L'objectif est connu, le Trophée des champions le 1er août à Tel Aviv, contre le PSG. lire aussi Le mercato de Lille avance doucement mais sûrement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles