Foot - Amical - L'Italie s'impose sans souci face à Saint-Marin

·1 min de lecture

Pour son premier match de préparation avant l'Euro, l'Italie n'a pas eu besoin de forcer pour battre Saint-Marin (7-0), ce vendredi. Le Parisien Moise Kean n'a, lui, pas vraiment marqué de points. On était encore loin - enfin, on l'espère - de l'intensité à venir lors du prochain Euro (11 juin-11 juillet), le contexte et l'adversaire n'aidant pas. Mais on peut dire que l'Italie a bien entamé sa campagne de préparation avec une large et logique victoire face au modeste voisin de Saint-Marin (7-0), ce vendredi soir, à Cagliari. Avec un onze très remanié, Roberto Mancini a d'abord vu son équipe bafouiller et être brouillonne pendant une petite demi-heure, puis tout s'est débloqué avec l'ouverture du score du capitaine du soir, Federico Bernardeschi (31e), le gardien saint-marinais n'étant pas exempt de tout reproche. Dans la foulée, ce dernier a d'ailleurs offert le but du break à Gianmarco Ferrari (34e), d'un mauvais dégagement sur un corner. Et les Italiens ont alors pu dérouler. Kean remplacé dès la pause Matteo Politano a exploité un nouveau cadeau, généré par une mésentente entre deux défenseurs adverses, au retour des vestiaires (49e) et a signé un doublé (77e), tout comme Matteo Pessina (75e et 86e). Entre-temps, Andrea Belotti y était aussi allé de son but (67e). Gaetano Castrovilli, auteur de deux passes décisives, a également été intéressant. Finalement, le perdant de la soirée se nomme Moise Kean, prêté au PSG par Everton cette saison, peu en vue et remplacé dès la pause - le seul dans ce cas - par son sélectionneur. Lundi, Mancini réduira sa liste de 33 à 26 joueurs.