Foot - Amical - En match amical, Monaco dispose de Wolfsburg

·2 min de lecture

Après 4 rencontres amicales de présaison, l'AS Monaco est toujours invaincue, à la suite de son succès sur Wolfsburg (2-1) ce samedi en Autriche. En clôture de son 2e stage de cinq jours en Autriche, l'AS Monaco affrontait Wolfsburg ce samedi après-midi à Stegersbach. Et, à l'issue de son 4e match de préparation, après 2 succès et 1 nul, elle reste invaincue, logiquement victorieuse (2-1) du 4e du dernier Championnat d'Allemagne. Mais si les joueurs de la principauté, positionnés en 4-2-3-1, ont mieux maîtrisé l'entame de la rencontre, à l'image de cette frappe d'Enzo Millot sur le poteau, à la suite d'un centre de la droite de Djibril Sidibé (3e), ils ont longtemps ronronné et ont fini par se faire surprendre, peu avant la pause. Un centre de la droite de Joao Victor a lobé Axel Disasi et permis à Yannick Gerhardt de devancer Sidibé et de placer une tête au ras du poteau gauche de Radoslaw Majecki (39e). Les Monégasques privés de Wissam Ben Yedder et de Kevin Volland, apparaissant en manque d'idées offensives, Krépin Diatta et Willem Geubbels sont entrés, à la pause, pour (ré) animer les côtés (à la place de Gelson Martins et Millot). lire aussi Les premières recrues de Monaco viennent d'Allemagne Et c'est d'ailleurs le centre du premier qui, en cherchant le second, a poussé Sebastiaan Bornauw à marquer contre son camp (65e). Puis, dans la foulée, un centre de la gauche, cette fois, de Geubbels a trouvé Alexandre Golovine, qui a doublé le score de façon acrobatique (68e). À l'heure de jeu, de nombreux autres changements (7) avaient redessiné les contours d'une ASM beaucoup plus percutante, mais qui devra se contenter de ce court succès face à Wolfsburg, après un ultime arrêt par Majecki d'un tir d'Admir Mehmedi, l'international suisse, qui vient d'annoncer sa retraite internationale (84e). Tchouaméni sorti dès la 11e minute pour un problème physique À l'exception du remplacement d'Aurélien Tchouaméni par Youssouf Fofana, dès la 11e minute, pour un problème physique, il s'agit d'un après-midi bénéfique pour les hommes de Niko Kovac, qui préparent leur 3e tour qualificatif de la Ligue des champions (aller le 3 ou 4 août au Stade Louis-II, retour le 10), contre le vainqueur de la confrontation entre le Rapid Vienne et le Sparta Prague. Le club autrichien a remporté le match aller (2-1).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles