Foot - Amical - Les Pays-Bas butent sur des Ecossais joueurs

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec un effectif affaibli par le Covid-19, les Ecossais ont tenu en échec les coéquipiers de Memphis Depay et ont même mené jusqu'aux dernières minutes du match (2-2). Déjà favoris dans ce match, les Néerlandais l'étaient encore plus après l'annonce du forfait de sept joueurs écossais pour cause de Covid-19. Les premières minutes ont donné raison aux pronostics avec une domination technique des Oranje et une première incursion (7e) du piston droit Oranje, Denzel Dumfries qui ne trouvait pas mieux que le petit filet extérieur du portier écossais. Mais c'était sans compter sur la maladresse néerlandaise et une perte de balle à la relance. Jack Hendry ne s'est pas fait prier pour placer le ballon dans les filets de Tim Krul (11e), gardien du soir suite au forfait de Jasper Cilessen, positif au Covid-19. Une erreur vite effacée par Memphis Depay qui égalisait sur une volée du gauche (17ème), sur un service de la tête de Georginio Wijnaldum. lire aussi Sans la plupart de ses stars, l'Angleterre a battu l'Autriche Les hommes de Frank de Boer ont ensuite posé le pied sur le ballon, mais se sont montrés peu inspirés devant la surface adverse, venant s'empaler par vagues sur la défense centrale écossaise. Ces derniers se sont montrés dangereux par phases, capables de déséquilibrer le bloc néerlandais en quelques passes, jusqu'à ce que Kevin Nisbeth, entré trois minutes plus tôt, n'inscrive le but du 2-1 (64e), sur un service parfait de l'inévitable latéral gauche de Liverpool, Andrew Robertson. voir aussi L'Allemagne accroché par le Danemark Kieran Tierney et Andrew Robertson remplacés à la 69ème, les Écossais ont perdu de leur force de frappe offensive, ont encaissé valeureusement les assauts néerlandais les uns après les autres et ne sortaient plus de leur moitié de terrain. Après 20 minutes de souffrance, Memphis Depay, encore lui, est venu égaliser d'un superbe coup franc direct. Poussifs offensivement et fébriles défensivement, les Pays-Bas n'ont pas montré un visage serein face à un adversaire qui semblait abordable. Ils affronteront la Géorgie dimanche pour tenter de se rassurer à la veille de l'Euro.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles