Foot - Amical - La Russie vient à bout de la Bulgarie et s'inquiète pour Fiodor Koudriachov

·2 min de lecture

À six jours de l'ouverture de l'Euro, la Russie de Stanislav Tchertchessov a obtenu une victoire poussive en amical face à la Bulgarie (1-0). Le défenseur Fiodor Koudriachov s'est blessé à un mollet durant l'échauffement. Dans un stade du Dynamo Moscou (VTB Arena) rempli à moitié (environ 12 000 spectateurs), la Russie n'a pas livré une grande prestation pour son dernier match de préparation à l'Euro. Après avoir ramené un nul de Pologne (1-1), elle a obtenu une courte victoire (1-0), grâce à une action individuelle de l'entrant Alexeï Mirantchouk, crocheté dans la surface par Antov. Le penalty a été transformé par l'attaquant du Spartak, Alexandre Sobolev (84e), auteur de son troisième but en six sélections. Pour le reste, la Sbornaya a manqué d'imagination, de rythme, peut-être encore marquée par la préparation foncière entamée lors du stage en Autriche, fin mai. Une Bulgarie très défensive Les Russes auraient pu se faire piéger dès la 4e minute, mais Chounine a sorti une double parade, dans les pieds de Tsvetanov puis devant Yankov. En première période, Artiom Dziouba a fait apprécier la qualité de ses déviations (13e, 21e, 28e, 44e) alors que Magomed Ozdoïev a manqué de précision (21e, 27e, 28e). Le Monégasque Alexandre Golovine, hormis une percée avant la pause, n'a pas été très en vue. Les Russes, plutôt amorphes, ont mieux fini (frappe de Djikia de peu au-dessus, 68e ; face-à-face manqué de Mostovoï, 90e+4). La Bulgarie, qui sera le dernier adversaire des Bleus avant l'Euro, ce mardi au stade de France, a surtout défendu et son gardien Georgiev a sorti une parade magnifique sur une tentative de Youri Jirkov (72e). lire aussi Le programme de l'Euro À l'échauffement, les Russes ont perdu leur défenseur Fiodor Koudriachov, victime d'une contracture derrière le mollet droit. Le sélectionneur, Stanislav Tchertchessov, a préféré maintenir son schéma en 5-2-3 en titularisant Semionov et en replaçant le milieu Barinov en défense, autour de Djikia. lire aussi Le calendrier de la Russie à l'Euro Le défenseur d'Antalyaspor (34 ans, 44 sélections) devrait passer des examens pour connaître la gravité de sa blessure. S'il devait déclarer forfait pour la compétition, Ievgueniev (Dynamo), Samochnikov (Rubin Kazan), lui-même diminué, ou Chistiakov (Zénith) pourraient le suppléer. Un autre arrière russe s'est blessé durant la rencontre. Mais l'état de santé de Barinov, touché au nez après un choc en début de seconde période, inspirait moins d'inquiétude.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles