Foot - ANG - Équipe d'Angleterre : Gareth Southgate célèbre Harry Kane

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le sélectionneur anglais Gareth Southgate a confié aux médias de son pays ne pas être surpris par le très début de saison en club de son capitaine, Harry Kane. De son côté Jadon Sancho affirme pas avoir été perturbé par les rumeurs de transfert qui l'ont concerné l'été dernier. On ne sait pas très comment qualifier le début de saison en club d'Harry Kane : explosif ? imposant ? brillant ? En 14 matches, toutes compétitions confondues, l'attaquant de Tottenham a marqué 13 buts et délivré 10 passes décisives. Si Kane impressionne de longue date par sa capacité à scorer, il s'est donc également illustré ces dernières semaines par sa facilité à délivrer des caviars pour ses coéquipiers, et notamment Heung-min (dont 7 buts en Premier League ont été inscrits après un service du capitaine anglais).

Ce qui n'a pas surpris pour autant son sélectionneur, Gareth Southgate, qui, en prélude au très attendu choc de Ligue des nations Belgique - Angleterre de ce dimanche, s'est confié sur ce sujet aux médias anglais : « Je sais qu'on insiste beaucoup en ce moment sur cette dimension de son jeu, mais en réalité, celle-ci a toujours existé. En plus de ses capacités à conclure les actions, Harry a toujours démontré une bonne qualité de passe. En club, il est évident que sa complémentarité avec Son Heung-min est impressionnante. Quand il a des joueurs rapides devant lui, il sait les trouver. On a beaucoup de chance d'avoir Harry et c'est génial de le voir aussi en forme [...]. Avec lui et Raheem (Sterling), nous disposons de deux menaces pour les adversaires que beaucoup de sélections seraient ravies de pouvoir aligner. » Sancho admet connaître « un petit creux » Southgate n'a volontairement pas nommé Jadon Sancho, qui, même s'il a marqué jeudi en amical avec à l'Irlande, réalise un début d'exercice plutôt moyen avec le Borussia Dortmund (aucun but, trois passes décisives en Bundsliga). Sur ITV, le jeune ailier (20 ans) a refusé d'expliquer ces relatives contre-performances avec les rumeurs récurrentes, qui cet été, l'ont envoyé à Manchester United, et qui auraient pu le perturber : « Non, je ne le pense pas. Simplement, tous les joueurs connaissent des petits creux dans leur carrière et c'est ce que je vis en ce moment. Mais la question que je dois me poser, c'est comment vite rebondir, et pour cela j'ai la chance de bénéficier du soutien d'un entraîneur (Lucien Favre) et d'un sélectionneur qui me font confiance et qui continuent de me titulariser. » Il n'est pourtant pas certain que Sancho soit aligné d'emblée avec les Trois Lions, ce dimanche, à Louvain.