Foot - ANG - Arsenal et Manchester United se neutralisent

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le classique et choc de Premier League entre Arsenal et MU, ce samedi soir, a accouché d'un score nul et vierge. Un résultat qui n'arrange personne, à commencer par United dans la course au titre. Le match : 0-0 C'est une rencontre assez particulière, au-delà du contexte actuel, qui s'est déroulée ce samedi soir à l'Emirates Stadium. Un classique de Premier League et une affiche prometteuse, entre un Arsenal en forme (cinq victoires et un nul sur les six journées précédentes) et un United en besoin de réaction (après la défaite surprise face à Sheffield, 1-2, mercredi), pour un score nul et vierge. Frustrant. Troublant, aussi, avec une physionomie et des intentions plutôt variables des deux côtés. lire aussi Le film du match Pour schématiser, chacun a eu sa mi-temps. Les Red Devils, d'abord. Habitués à jouer en contre, ils ont commencé par dicter leur jeu et mettre la fébrile défense adverse à contribution. Il y a eu ces situations de Fred (20e), Fernandes (34e, 45e) ou encore Rashford (44e). Puis les Gunners ont revu leurs plans dans le second acte, aidés par la sortie précoce de McTominay (37e, pour Martial) qui a ouvert des brèches. lire aussi Le classement Tout juste entré, Willian a mal négocié une grosse occasion (49e). Lacazette a, lui, vu son joli coup franc s'écraser sur la barre de De Gea (65e), quand Pépé n'a pas assez enroulé sa frappe (82e). MU a aussi poussé (59e, 68e, 89e), sans plus de succès. Cavani, maladroit, peut s'en vouloir. Ce partage des points n'arrange, finalement, aucune des deux équipes, United, deuxième, laissant trois points d'avance au leader et voisin City et Arsenal, huitième, restant à distance des places européennes.

28 Prêté par le Real jusqu'à la fin de la saison, Martin Odegaard a fait ses débuts avec Arsenal en remplaçant Smith Rowe (83e). C'est le premier Norvégien à porter le maillot des Gunners depuis Pal Lydersen, en 1993.