Foot - ANG - Arsenal sombre à Manchester City en Premier League

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce samedi, dans le cadre de la troisième journée de Premier League, Arsenal s'est lourdement incliné sur la pelouse de Manchester City (0-5). Les Gunners occupent désormais la dernière place du classement du Championnat, ce qui fragilise la position de leur entraîneur, Mikel Arteta.

La position de Mikel Arteta n'a jamais aussi fragile depuis sa nomination sur le banc d'Arsenal, en décembre 2019. Parce qu'on voit mal comment l'Espagnol conserver sa poste après la nouvelle défaite cinglante de son équipe (0-5), ce samedi, sur le terrain de Manchester City, dans le cadre de la troisième journée de Premier League. A l'issue de ce revers, le troisième d'affilée de la saison, les Gunners pointent à la dernière place du Championnat. Malgré une bonne entame de match, au cours de laquelle ils ont tenté de presser haut, les joueurs d'Arteta ont rapidement rendu les armes, en raison notamment de l'impensable passivité de leur défense à trois, composée de Sead Kolasinac, Rob Holding et Calum Chambers. 

Lire aussi Le film de Manchester City - Arsenal

Un trio qui n'a guère été inspiré sur quatre des cinq buts, inscrits de près par les Sky Blues. Ceux inscrits par Ilkay Gündogan, qui a repris de la tête un centre de Gabriel Jesus (1-0, 7e), puis par Ferran Torres, qui a tranquillement repris un service de Bernardo Silva (2-0, 12), par Gabriel Jesus, qui a converti un caviar de Jack Grealish (3-0, 43e) et enfin Ferran Torres, qui a bénéficié d'une splendide passe de Riyad Mahrez (84e). 

Entre temps, la quatrième a réalisation a été l'oeuvre d'une frappe lointaine, signée Rodri (4-0, 53). Signe que rien n'a tourné rond pour les Gunners dans ce match, ceux-ci ont perdu leur capitaine, Granit Xhaka, expulsé pour avoir taclé avec les deux pieds décollés Joao Cancelo (35e). 

Une seconde période affligeante des Gunners 

A ce moment de la rencontre, les supporters du club londonien présents à l'Etihad commençaient à quitter leurs places... Ils n'ont pas raté grand chose, tant la seconde période de leur équipe fut affligeante. A noter qu'avec ce succès, les Citizens prennent, très provisoirement, la tête de la Premier League.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles