Foot - ANG - Avant de retrouver le Real, Chelsea conforte sa place dans le top 4 de la Premier League

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Quatrième de Premier League, Chelsea a décroché un succès important dans la course à la Ligue des champions samedi, contre Fulham (2-0). Kai Havertz a signé un doublé. À quatre jours de leur demi-finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid, les joueurs de Chelsea n'avaient sans doute pas la tête qu'au Championnat ce samedi. Thomas Tuchel non plus, puisque l'entraîneur allemand avait changé la moitié de son onze de départ. Mais les Blues ont encore des points à aller chercher pour s'assurer de finir dans le top 4, et ils ont fait preuve de sérieux face à Fulham (2-0), relégable. Vite devant grâce à Kai Havertz (10e, 1-0), lancé dans le dos de la défense par Mason Mount, les Blues ont dégagé beaucoup de puissance et de maîtrise, même si Édouard Mendy a dû s'employer devant Ademola Lookman (22e) et Ola Aina (45e+2). Alphonse Areola était lui aussi en forme dans le but des Cottagers en première période (39e, 40e), mais sa défense était visiblement moins concernée, et elle l'a de nouveau laissé seul face à Havertz (49e, 0-2) au début de la seconde. lire aussi Les résultats de la 34e journée de Premier League À 2-0, l'affaire était entendue. Fulham, qui avait désespérément besoin de points pour continuer de croire au maintien, ne s'est plus approché du but de Mendy, et sa situation est plus que jamais périlleuse. À quatre journées de la fin de la saison, les hommes de Scott Parker accusent toujours neuf points de retard sur Newcastle (17e) et Burnley (16e), qui joueront dimanche contre Arsenal et lundi contre West Ham. Tuchel, lui, peut dormir tranquille. Avant de retrouver le Real mercredi, son équipe, toujours aussi solide (17 « clean sheets » en 23 matches depuis son arrivée fin janvier), compte au moins provisoirement 6 points d'avance sur son premier poursuivant, West Ham. lire aussi Le classement de Premier League Autre point positif : elle s'en est a priori sortie sans bobo samedi, même si Mount, auteur d'un délicieux contrôle sur l'ouverture du score d'Havertz, a été remplacé par précaution après une mauvaise chute sur le dos à la 69e. On notera aussi le bon match de Timo Werner, en mal de réussite face au but ces dernières semaines mais de nouveau titulaire, précieux dans ses appels et passeur décisif.