Foot - ANG - Chelsea s'impose contre Southampton, se relance et prend la tête de la Premier League

·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après deux défaites (0-1) contre Manchester City en Premier League et la Juventus (à Turin) en C1, Chelsea s'est relancé en dominant logiquement (3-1) Southampton (qui a terminé à dix) grâce à des buts de Chalobah (9e), Werner (84e) et Chilwell (89e). Les Blues prennent ainsi la tête du Championnat. Le match : 3-1 Après deux défaites (0-1) face à des gros bras - à domicile contre Manchester City en Premier League puis à Turin devant la Juventus en C1 - Chelsea avait un impérieux besoin de se relancer. Privés de N'Golo Kanté (Covid-19) et avec une équipe remaniée, les Blues se sont rassurés en dominant Southampton (3-1). En première période, les Saints ont laissé planer une vague menace par Armstrong (21e) et Ward-Prose (22e), mais les hommes de Thomas Tuchel ont su mettre du rythme et de la variété dans leur jeu. Ils ont toutefois manqué de réalisme (beaucoup) et de réussite (un peu, but refusé à Werner, 41e, voir ci-dessous). Ainsi, ils n'ont pas aggravé le score, ouvert de manière précoce par Chalobah d'une tête plongeante sur un corner de Chilwell prolongé par Loftus-Cheek (9e), alors qu'ils ont eu de multiples occasions de le faire, notamment par le très actif latéral gauche Chilwell (26e, 29e). lire aussi Le film de Chelsea - Southampton Les Blues sont donc restés à la merci d'un coup de Trafalgar et c'est justement... Chilwell qui l'a provoqué en fauchant Livramento dans la surface. Ward-Prowse a transformé l'indiscutable penalty (61e). Mais l'équipe londonienne a continué à bien jouer, le gardien adverse McCarthy s'est encore interposé (devant Werner, 72e) et Mount (81e). Puis à onze contre dix (voir ci-dessous), elle s'est très logiquement imposée grâce à des buts de Werner (84e, superbement servi par Azpilicueta en une touche) et Chilwell, d'une belle reprise du gauche (89e). Vu leur immense et incessante activité, le défenseur anglais et l'attaquant allemand, chacun auteur de leur premier but de la saison en Championnat, ont tous deux été fort justement récompensés. Et Chelsea a provisoirement pris la tête de la Premier League.
lire aussi La 7e journée de Premier League Le fait : le VAR encore en « guest-star » Martin Atkinson, l'arbitre de ce match, s'est déjugé à deux reprises après avoir été interpellé par le VAR et être allé visionner les images. La première décision inversée, l'ayant conduit à annuler un but du malheureux Timo Werner pour Chelsea (41e), est relativement discutable. Car la faute, au départ de l'action, d'Azpilicueta sur Walker-Peters, n'était pas si évidente et ne pas la signaler ne constituait donc pas forcément une erreur manifeste. En revanche, attribuer un simple carton jaune à Ward-Prowse (75e), pour son tacle très dangereux sur Jorginho (tout juste entré en jeu) était clairement une erreur manifeste. Mais le capitaine des Saints a donc logiquement été expulsé (77e). Et Chelsea en a donc profité pour l'emporter (3-1) dans la foulée, ce qui représente une véritable forme de justice, à la fois au vu du match et des faits de jeu. lire aussi Le classement de Premier League 4 C'est déjà la quatrième fois en sept journées de Premier League cette saison que Chelsea inscrit trois buts dans un match (après les succès 3-0 à domicile contre Crystal Palace et Aston Villa, ainsi qu'à Tottenham). Alors que lors de la phase retour la saison dernière, déjà sous la direction de Thomas Tuchel, ce n'était arrivé qu'une seule fois en dix-neuf journées (à Crystal Palace, 4-1). Premier succès de la saison pour Leeds Les Whites de Leeds, entraînés par Marcelo Bielsa, ont enfin enregistré leur premier succès de la saison en Premier League (après trois nuls et trois défaites), contre Watford (1-0) grâce à une reprise du gauche peu orthodoxe du défenseur central Diego Llorente (18e).
Wolverhampton s'est quant à lui imposé (2-1) face au Newcastle de Saint-Maximin, malgré un superbe but lointain de Hendrick (41e) et grâce à une magnifique connexion Jimenez-Hwang. L'attaquant mexicain a en effet parfaitement servi à deux reprises son compère sud-coréen qui a conclu avec un grand sang-froid une fois du pied droit (20e) et une fois du gauche (58e).
Enfin, les cancres Burnley (18e) et Norwich (dernier) se sont neutralisés (0-0) et n'ont donc toujours pas gagné cette saison en Championnat.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles