Foot - ANG - Coronavirus - Coronavirus : accord trouvé en Angleterre pour libérer les internationaux étrangers vaccinés

·1 min de lecture

Les internationaux étrangers qui évoluent en Premier League bénéficieront d'une quarantaine allégée à leur retour de sélection s'ils sont complètement vaccinés contre le Covid-19. Les autorités britanniques ont annoncé vendredi avoir trouvé un accord pour résoudre le problème de la libération des internationaux étrangers qui évoluent en Premier League. Ces derniers pourront dorénavant bénéficier d'une quarantaine allégée à leur retour de sélection s'ils sont complètement vaccinés contre le Covid-19. Lors de la trêve internationale de septembre, de nombreuses écuries anglaises avaient refusé de libérer leurs joueurs qui devaient partir dans des pays de la liste rouge (notamment en Afrique et en Amérique du Sud), en raison des quarantaines obligatoires qu'ils auraient dû effectuer à leur retour. Manchester United avait ainsi conservé son attaquant uruguayen Edinson Cavani et l'attaquant de Liverpool Mohamed Salah n'avait pu disputer qu'un match avec l'Égypte. Une question d'équilibre La mesure dévoilée vendredi par le gouvernement britannique permettra aux joueurs ayant reçu leurs deux doses de vaccin contre le coronavirus de continuer à s'entraîner et à participer aux matches dès leur retour de sélection. Ils seront toujours obligés de rester dans un hôtel ou un logement privé fourni par le club pendant 10 jours. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les autorités du football pour parvenir à un résultat qui équilibre les intérêts du club et du pays tout en maintenant les plus hauts niveaux de santé et de sécurité publiques » a expliqué un porte-parole du gouvernement britannique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles