Foot - ANG - Coronavirus - La Premier League explose son record de cas positifs au Covid-19 sur une semaine

·2 min de lecture

La Premier League a annoncé ce lundi la détection de 90 cas positifs au Covid-19 au cours de la semaine dernière parmi les 20 clubs du Championnat. Un chiffre qui a plus de doublé depuis la semaine dernière. Alors qu'elle a décidé ce lundi de maintenir le Boxing day, jamais la Premier League n'a été aussi touchée par l'épidémie de Covid. Lors des deux dernières semaines, le Championnat anglais a battu à deux reprises le nombre de cas positifs détectés au sein de ses 20 clubs depuis le début de la pandémie mondiale, en mars 2020. Entre le 6 et le 13 décembre, 42 nouveaux cas ont été recensés. Ce record a explosé lors de la semaine dernière, entre le 13 et le 20 décembre, pour passer à 90. L'urgence sanitaire avait déjà été prise en compte par toutes les équipes anglaises, dont plus de la moitié a été atteinte par le virus en seulement quelques jours. 10 matches ont d'ailleurs été reportés sur cet intervalle de deux semaines en raison de la propagation du Covid, dont 6 rien que ce week-end. 16 % des joueurs ne sont pas vaccinés Réunis ce lundi pour évoquer la situation, la presse britannique a informé que la majorité des clubs de Premier League étaient favorables au maintien des rencontres prévues lors du Boxing day, entre le 26 décembre et le 3 janvier, période durant laquelle chaque équipe va disputer un match tous les 2 ou 3 jours. Une situation critiquée par Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, qui estime qu'il est irresponsable de faire jouer les joueurs deux fois entre le Boxing day et le 30 décembre dans le climat actuel, où les effectifs sont tendus en raison des problèmes de Covid. lire aussi Premier League : le Boxing day maintenu malgré la nouvelle vague de Covid-19 Seulement, selon le Guardian, la grande majorité des clubs, conscients de la possibilité d'un terrible empilement de matchs à rejouer en deuxième partie de saison ont indiqué qu'ils étaient prêts à continuer. Aucun club n'a cependant déclaré vouloir mettre la saison en pause. La Premier League a déclaré que « la Ligue a l'intention collective de poursuivre le calendrier actuel des rencontres dans la mesure du possible ». À la suite de ces chiffres, la Premier League a également précisé que 16 % des joueurs du Championnat anglais ne sont pas vaccinés. Les propositions prévoient que ces derniers voyagent séparément pour se rendre aux matches, qu'ils subissent un contrôle supplémentaire pour entrer dans les stades et qu'ils prennent leurs repas à l'écart de leurs coéquipiers vaccinés. Selon les directives du gouvernement, les joueurs non vaccinés doivent s'isoler pendant 10 jours s'ils sont considérés comme un contact proche de quelqu'un qui a été testé positif, même si leurs résultats sont négatifs. Cela augmente la probabilité de reports en réduisant le nombre de joueurs disponibles pour un club.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles