Foot - ANG - Coronavirus - Thiago Alcantara (Liverpool) évoque les difficultés psychologiques des joueurs à cause du Covid

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le milieu de Liverpool Thiago Alcantara a évoqué la difficulté psychologique de jouer au football à l'ère du Covid-19. « Plus que physique, je pense que c'est psychologique. » Thiago Alcantara a évoqué mardi dans le quotidien espagnol As la difficulté de jouer au football à l'ère du Covid-19. Il évoque notamment la lassitude et le fait d'avoir l'impression de vivre la même journée, inlassablement : « Vous pouvez faire très peu de choses chaque jour. Vous allez de la maison à l'entraînement puis du centre d'entraînement à la maison, c'est tout ce que vous faites. » « Vous n'avez pas le coup de pouce que les supporters vous donnent dans les derniers instants des matches, ce qui vous donne ce coup de pouce physique », a poursuivi l'international espagnol (29 ans, 39 sélections). Depuis son arrivée à Liverpool du Bayern Munich l'été dernier, il n'a pas pu jouer dans un stade à guichets fermés : « Ce sera beau de voir un Anfield complet, mais je veux aussi savoir à quoi ressemble la vie quotidienne dans ce nouveau pays. » « Le football perd beaucoup de son essence » L'absence de supporters dans les tribunes lui pèse énormément. « Le football perd beaucoup de son essence sans nos fans dans les gradins. Nous sommes en compétition dans des stades vides et nous avons dû réapprendre notre métier parce que lorsque nous étions enfants, nous jouions dans des terrains sans supporters, avec des parents qui hurlaient. Nous savions comment faire ça mais nous avions l'habitude de jouer avec des supporters qui nous soutenaient et qui criaient aussi contre nous. Maintenant, nous nous sommes habitués à jouer sans supporters, mais ils nous manquent tellement de les avoir dans les stades, chaque jour nous aspirons à les retrouver. » De nombreuses personnalités du football, dont l'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp, ont dénoncé les risques du calendrier surchargé sur la santé physique des joueurs. Thiago estime, lui, que l'impact émotionnel est encore plus important.